Programmation

Statut de l’événement : 
Le JBM suit avec attention l’évolution rapide de la situation concernant la COVID-19. 
Nous avons pris connaissance des directives formulées par le Gouvernement du Québec 
et nous désirons vous partager les mesures d’exception qui seront prises en ce sens 
quant à nos événements.

Suite à la directive du gouvernement de ne pas tenir de rassemblements de plus 
de 250 personnes, nous vous informons que nous nous devons d’annuler la 
Conférence Legal.IT du 27 mars 2020 et de son Cocktail d’ouverture, le Cocktail 
Branché, du 26 mars 2020.Les personnes inscrites seront informées par courriel des 
diverses modalités. 

Nous vous remercions pour votre patience et votre compréhension face à la situation 
actuelle. Soyez assuré que toutes nos décisions sont prises afin d’assurer la santé 
et la sécurité de toutes et de tous.  

 

INSCRIPTION

Nous sommes heureux de vous annoncer l’invité d’honneur de cette année :
M. Éric Caire, Ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale

Pour accéder au PDF résumé de l’horaire, cliquez sur l’image ci-dessous.

DÉTAILS DES CONFÉRENCES

Chaque participant sera invité à se bâtir tout au long de la conférence un programme sur mesure, selon ses intérêts, à partir des séances offertes, lesquelles touchent une grande variété de sujets, de types de pratique et de domaines.

Prenez note qu’il est possible que la plage horaire de certaines conférences soit modifiée.

8H00 @ 8H45 | Inscriptions et petit déjeuner

8H45 @ 9h00 | Mots de bienvenue

Mot de bienvenue du Jeune Barreau de Montréal

Mot du partenaire majeur : CAIJ

Mot de l’invité d’honneur : M. le Ministre Éric Caire

9H00 @ 10h00 | Plénière d’ouverture

DESCRIPTION

Le panel portera sur la cybersécurité et les meilleures pratiques à adopter en entreprise.

De nos jours, les technologies prennent une place importante dans le monde des affaires. Les entreprises sont confrontées à de nombreux enjeux et défis en matière de cybersécurité. Les professionnels liés de près ou de loin à la cybersécurité travaillant pour les entreprises doivent s’assurer d’instaurer des normes et procédures internes et externes, visant à protéger les employés et les clients de toutes menaces.

Le but est de créer un panel avec des acteurs de différents secteurs qui feront part de leur expertise en matière de cybersécurité, et d’avoir une discussion sur les meilleures pratiques à adopter afin de renforcer la protection et anticiper les menaces.

Quatre points de vue seront abordés dans ce panel :

  • Point de vue TI (plan de contingence et outils technologiques continuellement transformés)
  • Point de vue sociopolitique (les craintes du public, les décisions des gouvernements)
  • Point de vue juridique (la valeur ajoutée des avocats dans cet enjeu)
  • Point de vue au niveau relations publiques (la valeur ajoutée des professionnels des relations publiques dans cet enjeu)

MODÉRATEUR

M. Pierre Gince, PRP, ARP, Président, Mesure Média

Pierre Gince, PRP, ARP, est le président fondateur de la firme d’analyse et d’évaluation des médias Mesure Média. En 2016, la SQPRP lui a remis le prestigieux Prix Yves-St-Amand afin de récompenser la façon dont il s’est distingué au cours de sa carrière à la fois par ses activités professionnelles, son engagement, le partage de ses connaissances et l’avancement de la profession auquel il a contribué. En 2019, Pierre et l’analyste politique Marie Grégoire ont publié Robert Bourassa et nous www.robertbourassaetnous.com.

PANÉLISTES

M. Éric Caire, Ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale

Député de la circonscription de La Peltrie depuis plus de douze ans, leader parlementaire adjoint et père de quatre enfants, cet ancien programmeur-analyste et passionné d’informatique agit, depuis la victoire de la Coalition avenir Québec en 2018, à titre de ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale. Parlementaire adroit et communicateur hors pair, Éric Caire est reconnu pour sa rigueur et sa connaissance approfondie des dossiers qu’il pilote.

M. Claude Perreault, Vice-président – In Fidem

Monsieur Perreault, juriste de formation, possède une expertise reconnue en gestion de l’identité et des accès (identité, authentification et autorisation), notamment en ce qui a trait à l’utilisation de l’authentification forte et à la signature numérique, et ce, tant au niveau de la législation, des normes, des processus que de la technologie servant à sécuriser des transactions électroniques dans des environnements professionnels complexes dont ceux des domaines de l’éducation, de la santé et de la justice.

Monsieur Perreault assume, depuis le mois d’août 2017, la direction du bureau de Québec d’In Fidem, une firme spécialisée en sécurité de l’information et en protection de la vie privée.

Me Jonathan Raizenne, Conseiller juridique – Lightspeed

Jonathan Raizenne est conseiller juridique chez Lightspeed, une importante société montréalaise proposant des logiciels de point de vente adaptés aux besoins des petites et moyennes entreprises. Dans le cadre de ses fonctions, il offre des conseils en matière de cybersécurité et cyberdiligence, protection des données personnelles et conformité règlementaire. En particulier, Jonathan élabore des stratégies pour mettre en œuvre le respect de la vie privée à l’échelle de l’organisation. Avant Lightspeed, il assistait des entreprises en technologies émergentes dans leurs démarches de financement au sein d’un cabinet d’avocats national. Jonathan est membre du Jeune Barreau de Montréal depuis 2017.

 

10H @ 10h15 | Pause-réseautage

10H15 @ 11h15 | Conférences

DESCRIPTION

Les entreprises tech ont une croissance fulgurante et adoptent des modèles d’affaires innovants, amenant un lot de défis juridiques et d’affaires. Ayant une culture ouverte et avant-gardiste, ces compagnies offrent un quotidien stimulant et parfois hors du commun. Ainsi, il faut maintenant avoir plus d’une corde à son arc afin de bien soutenir leur croissance. Mais à quel moment une start-up nécessite-t-elle un avocat interne à temps plein? Comment gérer la croissance de son département juridique en tant que PME? Devriez-vous collaborer avec un cabinet d’avocats externe? La grande entreprise devrait-elle outiller son département juridique de legal tech afin d’automatiser des tâches à faible valeur? Ces sujets et bien plus seront abordés lors de cette conférence sous forme de table ronde par des avocats qui discuteront de 3 perspectives différentes : entreprise en création, PME, et grande entreprise.


MODÉRATRICE

Me Teodora Niculae, Conseillère juridique, Behaviour Interactive

Teodora est conseillère juridique chez Behaviour Interactive, un des plus importants concepteurs de jeux vidéo indépendants en Amérique du Nord, avec plus de 600 employés et plus de 70 millions de jeux vendus sur toutes les plateformes. Elle conseille l’entreprise principalement en droit des TI, propriété intellectuelle et marketing, et est responsable de la conformité des initiatives en matière de vie privée. Teodora a été aux premières loges de la transformation du département juridique de Behaviour et est activement impliquée dans l’optimisation et l’automatisation du travail de son équipe.

PANÉLISTES

Me Catherine Ouellet-Dupuis, Cheffe des Affaires juridiques et de la Sécurité – GSoft

Catherine est Directrice, Gouvernance et Affaires Juridiques, de GSoft, une entreprise Montréalaise dans le domaine de la technologie comptant près de 300 employés. Avant d’intégrer GSoft en 2017, elle a pratiqué le droit des fusions et acquisitions au cabinet d’avocats Stikeman Elliott à Montréal. Catherine a débuté sa carrière dans le domaine de la finance, occupant le poste d’analyste en services bancaires d’investissement pour la Banque de Montréal à Toronto et pour le fonds QUAM Capital à Hong Kong.

L’appui à la communauté entrepreneuriale technologique de Montréal a toujours été une valeur fondamentale pour Catherine. En effet, elle est la co-fondatrice du “Startup Open House” et de Comités pour Entrepreneurs.

Me Frédérique Lissoir, Associée chez Propulsio 360

Frédérique Lissoir a co-fondé Propulsio 360, en 2015. Avocate en droit des affaires, elle est aussi reconnue pour son implication au niveau de l’écosystème start-up du Québec, notamment à titre de VP Entrepreneuriat sur le bureau de direction de Regroupement des Jeunes Chambres de Commerce du Québec, depuis plus de 3 ans. En plus d’assister ses clients au niveau juridique, Frédérique a conseillé un grand nombre d’entreprises au niveau de leur lancement, croissance et lors de reprises d’entreprises. L’entreprise ouvre prochainement un bureau satellite en Europe afin de desservir sa clientèle internationale.

Me Julie Gauthier, Avocate en droit de la vie privée / Québecor

Julie Gauthier est avocate spécialisée en droit de la vie privée et sécurité de l’information depuis plus de 9 ans. Titulaire d’une maîtrise en droit des technologies, elle a publié son mémoire sur le droit de la biométrie au Québec, relativement aux enjeux de sécurité et de vie privée. Après avoir travaillé pendant plusieurs années chez OKIOK, une firme de cybersécurité, elle s’est jointe à Québecor en 2019 à titre de conseillère sénior. Elle vous entretiendra ainsi sur les défis et intérêts de cette pratique rencontrés tout au long de sa carrière.

11h15 @ 11H30 | Pause-réseautage

11h30 @ 12h30 | Conférences

DESCRIPTION

Cette décennie a été marquée par le développement fulgurant des médias sociaux permettant de communiquer instantanément nos opinions sur tous les sujets. Mais peut-on réellement tout dire? Quand nos publications peuvent-elles se retourner contre nous? Dans ce contexte, cette conférence présentera quelle forme prend la diffamation à l’ère des médias sociaux ainsi que les risques et conséquences découlant de leur utilisation.


CONFÉRENCIÈRE

Me Émilie Larivée, Agente de formation – SOQUIJ

Membre du Barreau du Québec depuis 2017, Me Émilie Larivée a obtenu son baccalauréat en droit à l’Université de Sherbrooke en 2014 et y a terminé sa maîtrise en droit et politiques de la santé en 2018. Au cours de ses études, elle a été auxiliaire d’enseignement en recherche documentaire à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke, en plus de travailler comme étudiante au sein d’un cabinet privé spécialisé en droit familial. Elle a par la suite commencé sa carrière en tant qu’avocate en cabinet privé et y a pratiqué en droit civil et familial avant de se joindre à l’équipe de SOQUIJ en 2019 à titre d’agente de formation. Dans ces fonctions, elle donne des formations sur la recherche juridique et prépare également des formations thématiques en droit.

Conférence présentée par :

*Conférence en anglais*

DESCRIPTION

In the gaming and software industries, IP doesn’t just protect the product, it is the product. That makes protecting chain of title to IP crucial to business and legal strategy. This presentation covers intellectual property flows for a typical software/gaming development scenario, including inflows from freelancers and staff, as well as outflows involving publishers/clients. For each step in the process, it outlines common pitfalls and missed opportunities, and gives concrete advice on how to secure software-related IP, including contract clauses and IP auditing strategies.


GUEST SPEAKER

Mtre Michael Shortt, Lawyer & Trademark Agent – Fasken

Michael Shortt is a lawyer and trademark agent, as well as the founder and co-chair of Fasken’s videogame industry practice group. He works on behalf of videogame developers and publishers, and drafts and negotiates a wide range of agreements required by videogame studios. In addition to his transactional work, Mr. Shortt represents clients in commercial and IP litigation. He has appeared before the Supreme Court of Canada, Federal Court of Appeal, Federal Court, provincial superior courts, and the Copyright Board. He publishes on a wide array of legal topics, and his articles have been cited by the Ontario Court of Appeal, Federal Court, and Ontario Superior Court of Justice.

Conférence présentée par :

DESCRIPTION

Vous désirez amorcer un virage numérique ? Vous envisagez notamment d’implanter un nouveau processus pour réduire le papier, un nouveau logiciel ou de créer une solution technologique sur mesure répondant à vos besoins spécifiques? Que vous soyez un bureau d’avocat, un organisme public, un tribunal ou une entreprise privée, il est primordial de comprendre les tenants et aboutissants d’un tel virage. L’objectif de cette formation est de vous présenter les étapes à suivre et les principes directeurs d’un projet de transformation numérique, tant d’un point de vue technique, juridique, qu’humain.

À titre d’expert-conseil en technologie juridique, Lafortune Technologie vous entretiendra également des projets qu’elle a menés à l’interne et à l’externe avec les tribunaux administratifs et tribunaux d’appel.


CONFÉRENCIER

M. Pierre-Olivier Lapointe, Président – Lafortune

En 2006, Pierre-Olivier Lapointe prend les rênes de l’entreprise familiale fondée en 1971 et devient président du Groupe Lafortune. Visionnaire et acteur du milieu, il a su reconnaître les enjeux Justice. Analyste d’expérience, il sait traduire les besoins juridiques en processus technologiques afin de répondre au réel besoin des usagers internes et externes de l’organisation.

Me Marine Cournier, Avocate au développement des affaires – Lafortune

Avocate de formation, Marine s’est jointe à l’équipe de Lafortune Technologies afin de contribuer à l’essor des technologies juridiques. Forte de son expérience, elle contribue, par la finesse de sa réflexion, l’axe juridique des projets ainsi qu’à l’expérience de l’utilisateur : le professionnel du droit.

 

Conférence présentée par :

 

12H30 @ 13h15 | Dîner

13H15 @ 14H15 | Conférences

*Conférence bilingue*

DESCRIPTION

En cette ère où les nouvelles technologies bouleversent les modèles d’affaires traditionnels et où les entreprises doivent rivaliser d’innovation pour se démarquer dans leur marché, le conseiller juridique est amené à exercer un rôle d’avant-plan dans l’évolution de son entreprise. Plus que jamais, le conseiller juridique en entreprise doit faire preuve de créativité afin de mitiger les risques pour son client, tout en aidant ses partenaires à atteindre leur but commercial. Dans le cadre de cette conférence sous forme de table ronde, trois avocats pratiquant au sein du département de droit commercial du contentieux d’Air Canada viendront discuter des enjeux entourant leur travail au quotidien et présenteront leurs conseils pratiques. Nos panélistes aborderont entre autres les questions liées à la négociation d’entente de type « Cloud », l’intégration de solution d’intelligence artificielle, les contrats d’influenceurs et le marketing à l’ère 2.0.


MODÉRATRICE

Me Aicha Tohry, Avocate / Fondatrice d’ARTY AVOCAT

Aicha Tohry est avocate et la fondatrice d’ARTY AVOCAT, une pratique offrant des services juridiques aux entrepreneurs des industries créatives. Aicha représente depuis près de 3 ans des coachs d’affaires, influenceurs, startups techno et autres entrepreneurs du monde du divertissement, de la mode, des technologies et des arts visuels. Aicha est fréquemment sollicitée pour parler de nouvelles tendances juridiques, de propriété intellectuelle et des aspects légaux de l’entrepreneuriat en général lors d’évènements tels que Startup Fashion Week, Wordcamp Montréal et l’Entertainment Management Conference. Reconnue pour sa forte présence en ligne et le contenu juridique qu’elle créée pour son audience, elle prône la nécessité d’une présence plus accrue des juristes sur le web.

PANÉLISTES

Me Charles Daoust, Avocat-conseil – Air Canada

Charles est avocat-conseil dans l’équipe de droit commercial d’Air Canada. Titulaire d’une double formation en droit civil et common law, il pratique principalement en technologie de l’information, marketing, et propriété intellectuelle. Avant de se joindre à Air Canada, Charles pratiquait dans un cabinet-boutique du Vieux-Montréal spécialisé en droit des affaires où il conseillait PME et startups technologiques. Il a donné plusieurs conférences en droit des affaires et propriété intellectuelle, notamment au Centre d’entrepreneuriat Poly-UdeM, à l’Université de Montréal et à l’École des entrepreneurs du Québec.

Me Frédéric Shapiro, Conseiller juridique – Air Canada

Frederic Shapiro est conseiller juridique au sein de l’équipe commerciale des Services juridiques d’Air Canada. Il travaille principalement sur des dossiers TI complexes dont la négociation d’ententes de services, d’infonuagique, d’hébergement de données ou développement TI, comportant souvent des enjeux touchant la gestion et le transfert de renseignements personnels à l’international. Il s’occupe également de nombreux dossiers touchant des algorithmes d’apprentissage et des solutions d’intelligence artificielle.
Avant d’entrer chez Air Canada, Me Shapiro a travaillé au sein du service juridique du Cirque du Soleil et de Québecor Média, où il a conseillé un large éventail de clients internes dans le domaine du divertissement, de la propriété intellectuelle et du droit commercial.

Mtre Jan Peiris, Counsel, Commercial Law – Air Canada

Jan Peiris is a counsel within the Commercial Law group at Air Canada. She practices mainly in Marketing, Brand and IT law for Air Canada and its subsidiaries. Having practiced in-house for close to 10 years, Jan enjoys working closely in these fields as there is constant innovation and creativity. Among her responsibilities, she is also responsible for training the commercial paralegals and handles the law student programs.

DESCRIPTION

L’innovation et la concurrence se nourrissent toutes deux d’une utilisation accrue de renseignements personnels : publicité, villes intelligences, optimisation de processus, véhicules autonomes, loyauté des clients et des employés, médicaments personnalisés, pour ne nommer que ces thèmes. Deux principaux risques se manifestent alors : la non-conformité juridique et la rupture de la relation de confiance entre les individus et les organisations. Sous l’angle de la gestion des risques, les organisations peuvent maximiser la valeur et diminuer les risques. Toutes les données sont-elles égales quant à leur valeur potentielle? Comment protéger nos actifs de valeurs / les plus sensibles ? Comment minimiser nos risques ? Heureusement, plusieurs moyens sont disponibles pour démontrer qu’une organisation est en mesure de protéger leurs actifs informationnels. Des contrôles technologiques de cybersécurité, en passant par les clauses contractuelles et les techniques de dé-identification de données, les organisations ont plusieurs cordes et plusieurs arcs pour faire éviter le pire à ceux qui choisissent de leur faire confiance.


CONFÉRENCIERS

Me François Sénécal avocat et directeur au sein de l’équipe protection des renseignements personnels chez KPMG

François Senécal est avocat et directeur au sein de l’équipe protection des renseignements personnels chez KPMG, où il s’intéresse de façon plus large aux questions novatrices relevant du droit des technologies de l’information. Pendant ses études de maîtrise en droit des technologies de l’information à l’Université de Montréal, il s’est penché sur l’interprétation des normes dans un contexte technologique changeant.

Il enseigne présentement au programme de cyberenquêtes de l’École polytechnique de Montréal et a également enseigné à la maîtrise en administration du commerce électronique à l’Université de Sherbrooke.

Me Eugen Miscoi, Conseiller principal au sein de la pratique de protection des renseignements personnels chez KPMG

Eugen Miscoi est Conseiller principal au sein de la pratique de protection des renseignements personnels chez KPMG depuis 2018.

Il est inscrit au Tableau de l’Ordre des Avocats et détient une maîtrise en relations internationales. Ses compétences sont certifiées et reconnues sur le marché de la cybersécurité (CompTIA Security+) et de la protection des renseignements personnels (CIPP/C).

Passionné par les nouvelles technologies et les questions stimulantes qu’elles introduisent dans le domaine juridique, Eugen conseille régulièrement des entreprises d’envergure – chefs de file dans leurs marchés respectifs – sur les meilleures pratiques en matière de protection de la vie privée des individus, de conformité, de cybersécurité, ainsi que de gestion de risques opérationnels et de réponse aux incidents.

Conférence présentée par :

DESCRIPTION

La réalité du monde juridique est transformée par les technologies maintenant omniprésentes dans votre quotidien. Il est essentiel pour tous les avocats de réfléchir à l’intégration de processus numériques qui permettront de maximiser votre pratique et procureront un retour sur l’investissement. Dans le cadre de cette conférence, vous serez amené à découvrir les clés du succès dans la gestion de ce changement.


CONFÉRENCIER

Alain Dubois, Président – Juris Concept

Alain Dubois est depuis 30 ans entrepreneur et spécialiste dans le domaine des logiciels de gestion pour entreprise. Il a assumé les fonctions de vice-président exécutif, ventes et marketing et d’administrateur de Fortsum Solutions d’affaires (TSX : FRT) pendant 21 ans. Il a mis cette expérience au profit d’autres entreprises du milieu technologique pendant 4 ans en tant que dirigeant de la firme EssorStratégies. Depuis 2012, ayant acquis Juris Concept, il transmet son expertise de gestion aux cabinets d’avocats avec des solutions technologiques axées sur leur corps de métier.

Conférence présentée par :

14H15 @ 14H30 | Pause-réseautage

14H [email protected] 15h30 | Conférences

DESCRIPTION

À venir


PANÉLISTES

Me Dominic Jaar, Associé et leader national, Enquêtes technologiques, KPMG

Me Shirley Couture, Spécialiste recherche, formation et relation client, CAIJ

Biographies à venir.

Conférence présentée par :

DESCRIPTION

Depuis quelques années, les technologies financières (Fintech) font sentir leur présence et redéfinissent les attentes en matière de consommation ou de livraison des produits financiers. Rapidité, moindre coût et meilleure transparence sont réclamés. Les autorités de réglementation manifestent clairement leur intention de suivre l’innovation tout en n’ignorant pas qu’elles ont le devoir d’identifier et d’interdire les manœuvres susceptibles de mettre en péril la protection des investisseurs et l’efficience des marchés. Excursion dans un univers où la recherche de l’équilibre représente un défi à large spectre qui commande une réflexion approfondie sur les enjeux de l’intelligence artificielle, de la chaîne de blocs ou du recours aux mégadonnées


CONFÉRENCIÈRE

Me Marylise Caron, direction des affaires juridiques – Autorité des marchés financiers

Marylise Caron exerce au sein de la direction des affaires juridiques de l’Autorité des marchés financiers où elle œuvre principalement dans les dossiers relatifs à la fintech, aux valeurs mobilières, aux technologies de l’information et à la protection des renseignements personnels. Elle accompagne régulièrement les équipes qui proposent des projets de développement réglementaire.

Diplômée de l’Université de Sherbrooke et détentrice d’un diplôme de deuxième cycle en droit transnational et common law, elle complète, en ce moment, une maîtrise en gouvernance, audit et sécurité des technologies de l’information à l’occasion de laquelle elle s’intéresse aux enjeux entourant l’innovation.

DESCRIPTION

Au cours de cette présentation, nous verrons comment vous pouvez tirer le meilleur parti de votre budget de marketing numérique lorsque vous utilisez les réseaux sociaux, de recherche et programmatiques pour développer votre entreprise.


GUEST SPEAKER

Mr. Mohamed Ella, Chargé de compte chez District M

Moe puts out fires. Many businesses burn their online advertising budgets on poorly-optimized digital ad campaigns and channels that don’t make sense for their offering. With a background in mechanical engineering and business development, Moe Ella doesn’t waste time on advertising that doesn’t work. He knows what gets results and for which type of business. His role in the last few years has been to work with a variety of organizations to find the most effective digital-advertising methods for them. He stops the burning and kick-starts new growth.

Conférence présentée par :

15H30 @ 15H45 | Pause-réseautage

15H45 @ 16H45 | Conférences

*Conférence en anglais*

DESCRIPTION

Modern technologies have provided new tools for perpetrators of gender-based violence and abuse. While the root causes of this violence have not changed manifestations of abuse have evolved alongside technological advancement with women and other vulnerable groups remaining the primary targets of abusive behaviour. Our expert panelists discuss three forms of technology-facilitated gender-based abuse and how the law can be wielded to respond. Yuan Stevens will explain how survivors and attorneys can use tort and privacy law to respond to what is commonly (though erroneously) known as “revenge porn” or the non-consensual distribution of intimate images (NCDII). Cynthia Khoo has researched a type of mobile app “stalkerware” that is advertised for “child safety” or “employee monitoring” – but often used for covert digital surveillance of intimate or former partners. She will provide an overview of possible litigation strategies regulatory responses and policy recommendations. And what happens when we add AI to the mix? Suzie Dunn tells us about the dangers of fake accounts impersonation and synthetic images that can make it seem like someone is doing something they never said or did for example “deepfake” technology. She will discuss some of the laws that protect image and identity manipulation.

MODERATOR

Nareg Froundjian, Attorney at Deloitte Legal Canada LLP

Nareg currently advises leading Canadian institutions about data privacy, cybersecurity, and tech law matters at Deloitte Legal. He formerly helped startups get started and understand tech regulation at a boutique law firm. Before that, he helped larger corporations live long, happy, healthy lives at a national full-service firm. For three years prior to private practice, he worked as a consultant and project manager to improve access to justice through technology at the Cyberjustice Laboratory. He loves collaborating with geeks, travels when he can spare it, and is otherwise happy discussing philosophy, policy or the latest tech trends in good company.

GUESTS SPEAKERS

Suzie Dunn, PhD/Part time Prof University of Ottawa, Faculty of Law

Suzie Dunn is a PhD student and a part-time professor at the University of Ottawa, Faculty of Law. Her research centers on the intersections of gender, equality, technology, and the law, with a specific focus the non-consensual distribution of intimate images, deepfakes, and impersonation in digital spaces. She was part of CIPPIC’s legal team that intervened in the Supreme Court of Canada’s case R v Jarvis, which was a key case in the jurisprudence related to image-based abuse. Currently, she sits on LEAF’s cybermisogyny working group.

Yuan Stevens, Research Affiliate (Data & Society Research Institute) and Articling Candidate (Mark Phillips Avocat)

Yuan Stevens is a legal researcher specializing in public interest law, technology, and computer security. She is a research affiliate and external researcher at Data & Society Research Institute (NYC), where she is conducting a collaborative project on the labour of computer hackers. She is also completing her articles for Ontario with Mark Phillips in Montréal, a sole practitioner whose legal practice involves privacy law and access to information (including the right to be forgotten). She received her B.C.L./LL.B (JD) from McGill University in 2017, working as a research assistant for hacker expert Gabriella Coleman. She serves on the board of directors for Open Privacy Research Institute, Head & Hands in Montréal, and previously worked at the Berkman Klein Center for Internet & Society at Harvard University.

Cynthia Khoo, Principal Lawyer, Tekhnos Law

Cynthia Khoo is a technology and human rights lawyer called to the Bar of Ontario and a Research Fellow at the Citizen Lab (Munk School of Global Affairs & Public Policy, University of Toronto). She serves on the Board of Directors of Open Privacy and holds an LL.M. (Concentration in Law and Technology) from the University of Ottawa, where she interned at the Samuelson-Glushko Canadian Internet Policy and Public Interest Clinic (CIPPIC). Cynthia is a sole practitioner at her firm, Tekhnos Law, and has represented clients in interventions before the Canadian Radio-television and Telecommunications Commission (CRTC) and the Supreme Court of Canada. Her work focuses on the impacts of the Internet on marginalized communities, including their rights to equality, privacy, and free expression.

DESCRIPTION

Avec la multitude de documents disponibles à l’ère numérique et le développement accéléré des technologies de traitement de l’information, il est essentiel d’avoir des outils adaptés qui soutiennent adéquatement la recherche et permettent d’obtenir des résultats pertinents et exhaustifs. Le développement de lexiques au soutien de la recherche en langage naturel, les outils de classification et les mécanismes d’analyse de données font partie des différentes méthodes actuelles qui nous permettent d’atteindre cet objectif.


CONFÉRENCIÈRES

Me Sophie Majeau

Me Sophie Majeau travaille chez LexisNexis Canada depuis plus de 20 ans. D’abord Directrice des comptes et formatrice, elle est maintenant Directrice, Solutions de recherche et Stratégie (marché de langue française). Dans le cadre de ses fonctions, elle collabore étroitement avec les différentes divisions de l’entreprise et assiste le service des ventes afin d’offrir les meilleures solutions à la clientèle. Me Majeau est titulaire d’un baccalauréat en droit et d’un certificat en journalisme de l’Université de Montréal ainsi que d’une maîtrise en prévention et règlement des différends de la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke.

Me Sandra Khouri

Me Sandra Khouri travaille chez LexisNexis depuis plus de 15 ans. Elle a d’abord occupé un poste d’éditrice de lois et d’éditrice juridique, puis elle s’est jointe à l’équipe de Taxonomie où elle a eu la piqûre pour tout ce qui concerne les dessous de la recherche juridique. Elle est maintenant responsable du département des lexiques pour le Canada au sein de la division internationale de Lexis Nexis et gère à ce titre le développement des lexiques utilisés sur les nouvelles plateformes de recherche. Me Khouri a pratiqué durant quelques années après avoir obtenu son baccalauréat en droit de l’Université de Montréal, avant de rejoindre LexisNexis en 2004.

Me Sophie Lagacé

Me Sophie Lagacé travaille chez LexisNexis depuis 18 ans. D’abord formée comme éditrice juridique, elle a ensuite été impliquée dans le projet de taxonomie et s’est vite découvert un grand intérêt pour les sciences de l’information et le côté technique de la recherche. Elle est maintenant responsable du département de taxonomie pour le Canada au sein de la division internationale de LexisNexis et gère à ce titre les outils de classification utilisés sur les nouvelles plateformes de recherche. Me Lagacé est titulaire d’un baccalauréat en droit de l’université de Montréal et a pratiqué le droit durant quelques années avant de joindre les rangs de LexisNexis.

Conférence présentée par :

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE:

Avec la transformation numérique des entreprises, les dirigeants d’entreprise et des institutions publiques se trouvent confrontés à de nouveaux défis de diligence, de conformité, de transparence et de sécurité des données. Comme tous les départements de l’entreprise, le service juridique n’échappe pas à cette vague numérique. Plus que jamais, les directions juridiques se retrouvent au cœur de ces nouveaux défis de l’entreprise et doivent jouer un rôle central, notamment dans la gestion des risques au moyen des technologies. Lors de cette conférence, nous évaluerons les impacts des technologies sur la profession de juriste et le gain en productivité qu’elles apportent.  Grâce à des technologies dédiées, telle la solution DiliTrust Governance, vous verrez comment centraliser, sécuriser et automatiser les tâches à faible valeur ajouté pour optimiser votre efficacité. Cette présentation sera suivie d’une session de questions réponses.


CONFÉRENCIER:

M. Kintxo Freiss, Ingénieur commercial – Dilitrust

Kintxo Freiss est un expert en Solutions de gouvernance. Formé en France et au Canada, Kintxo possède une grande connaissance des défis rencontrés par les directions juridiques à l’ère du numérique. Spécialiste de la gouvernance d’entreprise et de la gestion de données confidentielles, il supporte les entreprises dans leur transformation pour un pilotage juridique sans papier, plus efficace et sécuritaire.

Conférence présentée par :

 

16H45 @ 17H00 | Pause-réseautage

17H00 @ 18h00

DESCRIPTION

Les données, l’or noir du XXIe siècle. Elles nous entourent, nous ne cessons d’en générer, les entreprises en dépendent, elles nous obsèdent! Mais, de quoi parle-t-on exactement? À qui appartiennent-elles? Vide juridique? Défis contractuels? Risques?

Cette présentation se veut une réflexion sur ce type d’actifs très particuliers que sont les données non personnelles. Nous discuterons des enjeux, des risques et des opportunités que représentent ces données d’un point de vue industriel et manufacturier.


PANÉLISTES

Me Frédéric Letendre

PANÉLISTE

Me Frédéric Letendre, Associé fondateur – YULEX

Il a une pratique liée à l’innovation auprès de PME technos canadiennes et étrangères. En 2015, avec trois associés, il fonde YULEX, avocats et stratèges, afin d’offrir aux entrepreneurs et à leurs entreprises, des services juridiques stratégiques, pragmatiques et accessibles en droit des affaires, de la propriété intellectuelle et des technologies, aussi bien localement qu’internationalement. Il représente YULEX auprès d’Interlegal, un réseau international d’avocats de droit des affaires. Il a enseigné à la maîtrise en droit des technologies de l’Université de Montréal. Il enseigne à la maîtrise en comm-marketing de l’Université de Sherbrooke. Il siège actuellement sur les CA de deux organismes dont les données sont au cœur de leurs activités, le CIAMIL et Productique Québec.

*Conférence bilingue*

DESCRIPTION

Dans un monde où la technologie est requise dans tous les aspects de la vie quotidienne, il n’est plus suffisant de l’utiliser comme accessoire.

D’un côté, les TI sont devenues un requis pour pouvoir aller de l’avant dans toutes les sphères de ce monde. D’un autre côté, ces mêmes technologies ont besoin d’une quantité phénoménale d’informations afin d’assurer son opérationnalisation.

Qui dit informations, dit risques également : les risques associés à la confidentialité, l’identité, et bien plus encore.

Are you aware of all the devices surrounding you and collecting your data? Do you read lengthy terms and conditions before downloading an application on your phone or updating your computer with the latest OS? Where does your smartwatch store your data and with whom is it sharing it?

C’est dans cet ordre d’idées que cette conférence aura pour but de vous conscientiser aux risques liés aux TI, à leur impact potentiel et de vous outiller.


GUEST SPEAKERS

Mrs Lina Bars, Manager, Enterprise Risk Services, MNP LLP

Lina Bibars holds a LL.B.and a CRMA designation,she is drawing on more than 7 years of experience in compliance,enterprise risk management and auditing.She helps clients improve their control environment,solidify their controls,develop cost-effective control activities to assure the realization of organizations’ objectives,increase financial integrity and reliability and support organizations ‘compliance with laws and regulations

Mrs Aichatou Salifou, Senior Manager, Enterprise Risk Services, MNP LLP

Aichatou Salifou is a CPA CA and holds a CIA designation, she is drawing on more than 10 years of consulting,enterprise risk and audit experience,she helps clients build and improve their corporate governance practices by leveraging her extensive years of experience and she improves her clients’control environment and the reliability of their financial reporting.

Conférence présentée par :

DESCRIPTION

Comment le développement technologique et l’adoption des innovations vont transformer le monde juridique et démocratiser l’accès au droit tout en transformant le rôle des juristes traditionnels.


CONFÉRENCIER

M. Jean-François L’Ecuyer, Directeur, Stratégie et croissance – Edilex

Jean-François L’Ecuyer dirige la stratégie d’innovation et la commercialisation chez Edilex, une des entreprise pionnière en Legal Tech au Québec. Partenaire du centre technologique JACOBB AI, Edilex développe des outils d’automatisation de rédaction juridique et fait de la recherche appliquée sur le déploiement de l’intelligence artificielle dans le monde juridique.

 

Conférence présentée par :

Suivez-nous