Programmation

Un horaire adapté : Afin de s’adapter à la réalité actuelle, la conférence s’échelonnera sur deux avant-midis. Une courte pause est prévue entre les conférences. Chaque participant.e sera invité.e à se bâtir tout au long de l’événement un programme sur mesure, selon ses intérêts, à partir des séances offertes, lesquelles touchent une grande variété de sujets, de types de pratique et de domaines.

Un plus offert pour cette première édition 100% virtuelle! La plateforme de Legal.IT restera disponible pendant un mois! Ce que cela l’implique? Ça vous permet d’obtenir jusqu’à 16 h de formation continue! Pour obtenir plus de détails, rendez-vous dans le bas de la page.


Le JBM est heureux de vous annoncer l’invité d’honneur de cette année :
M. Éric Caire, Ministre délégué à la Transformation numérique &
 Ministre responsable de l’Accès à l’information et de la Protection des renseignements personnels

Cliquez ici pour voir l’horaire en format PDF.

Dîners-réseautage | Tables rondes : Le concept de cette année est d’axer le réseautage sur des conversations enrichissantes permettant d’apprendre et de partager des connaissances tout en créant de nouvelles relations!

Cette année, c’est sous cette forme que se dérouleront les dîners-réseautage de la Conférence Legal.IT. Soyez des nôtres pour vivre une expérience de réseautage concrète et interactive qui favorise le partage de connaissances.


Voici la programmation détaillée :

Prenez note qu’il est possible que la plage horaire de certaines conférences soit modifiée.

 

JEUDI 25 MARS

8h55 @ 9h10 | Mots de bienvenue

9H10 @ 10h10 | Plénière d’ouverture

DESCRIPTION

Les cadres législatifs qui régissent la protection des renseignements personnels sont en pleine mutation un peu partout dans le monde, et également au Québec, au niveau fédéral, et dans d’autres provinces canadiennes. Ces changements imminents bouleverseront potentiellement les activités numériques de bon nombre d’entreprises de chez nous.

Pour obtenir un avant-goût de cette réforme d’envergure, plus particulièrement en ce qui a trait aux changements proposés par le Projet de loi n° 64 au Québec, nous avons le privilège à la Conférence Legal.IT de pouvoir réunir trois sommités en la matière issues, respectivement, de l’appareil législatif lui-même, des autorités responsables de la mise en œuvre des lois sur le sujet, ainsi que du milieu de la recherche.

C’est ainsi que Monsieur le Ministre Éric Caire, ministre délégué à la Transformation numérique et ministre responsable de l’Accès à l’information et de la protection des renseignements personnels, Me Jennifer Stoddart, Commissaire à la protection de la vie privée du Canada de 2003 à 2013, présidente de la Commission d’accès à l’information du Québec de 2000 à 2003 et maintenant avocate-conseil chez Fasken, ainsi que Me Nicolas Vermeys,  vice-doyen de la Faculté de droit de l’Université de Montréal, Directeur adjoint du Laboratoire de cyberjustice et Professeur agréé en droit des technologies de l’information feront ainsi partie du prestigieux panel pour cette plénière d’ouverture afin de donner leurs impressions et discuter des tenants et aboutissants du fameux Projet de loi n° 64.

Ce groupe sera complété par Me Hélène Deschamps Marquis, associée et leader nationale du groupe Confidentialité des données et cybersécurité de Deloitte Legal Canada, qui agira à titre de modératrice et pourra apporter une quatrième perspective issue de la pratique privée à cette discussion fort attendue.


MODÉRATRICE

Me Hélène Deschamps Marquis, associée et  leader nationale du groupe Confidentialité des données et cybersécurité – Deloitte Legal Canada

Hélène est associée et leader national du groupe de pratique Confidentialité des données, cybersécurité et technologie de Deloitte Legal Canada. Elle est également leader régional de Deloitte pour les Amériques en matière de droit du numérique.

Elle conseille des institutions canadiennes et internationales de premier plan sur la compréhension et la gestion de leurs risques en matière de cybersécurité et sur comment naviguer le contexte dynamique de la cybersécurité et de la protection des renseignements personnels. Elle dirige un groupe de pratique qui bénéficie d’une relation étroite avec les professionnels de la cybersécurité et de la protection de la vie privée de Deloitte, élevant la gestion de risques de cybersécurité à des niveaux inédits.

Reconnue comme experte au niveau international, elle donne régulièrement des conférences sur la cybersécurité, la vie privée et les enjeux technologiques. Hélène est membre de longue date du conseil d’administration d’iTechLaw et co-préside leur comité I-WIN (Women’s International Network).

PANÉLISTES

Me Jennifer Stoddart, conseillère stratégique au sein du groupe Protection des renseignements confidentiels, vie privée et cybersécurité chez Fasken

Jennifer Stoddart est conseillère stratégique au sein du groupe Protection des renseignements confidentiels, vie privée et cybersécurité. Elle est reconnue comme étant une référence en matière de protection des renseignements personnels. Elle a occupé plusieurs postes à hautes responsabilités dans la fonction publique québécoise et canadienne.

Jennifer a été Commissaire à la protection de la vie privée du Canada de 2003 à 2013. À ce titre, elle a supervisé de nombreuses enquêtes visant le monde virtuel, notamment celles concernant la politique de protection des renseignements personnels d’un site de réseautage social et les failles dans la sécurité des données d’un géant américain du commerce de détail.

Elle a été reconnue Avocate émérite en 2011, et on lui a décerné le titre d’Officier de l’Ordre du Canada en 2015. Elle a reçu des doctorats honorifiques des universités d’Ottawa et McGill.

 

Me Nicolas Vermeys, Vice-doyen à l’administration des programmes à la Faculté de droit de l’Université de Montréal / Directeur adjoint du Laboratoire de cyberjustice

Me Nicolas W. Vermeys, LL.D. (Université de Montréal), LL.M. (Université de Montréal), CISSP, est vice-doyen à l’administration des programmes à la Faculté de droit de l’Université de Montréal, chercheur au Centre de recherche en droit public (CRDP) et directeur adjoint du Laboratoire de cyberjustice. Il est également professeur invité aux facultés de droit de William & Mary (E-U) et de l’Université de Fortaleza (Brésil).

10H10 @ 10h20 | Pause

10H20 @ 11h20 | Conférences

*Conférence en anglais*

DESCRIPTION

In the gaming and software industries, IP doesn’t just protect the product, it is the product. That makes protecting chain of title crucial to business and legal strategy. This presentation covers IP flows for a typical development studio, including inflows from freelancers and staff and outflows involving publishers, as well as the special case of third-party licenses. For each step in the process, it outlines common pitfalls and missed opportunities, and gives concrete advice on how to secure gaming-related IP.


GUEST SPEAKER

Mtre Michael Shortt, Lawyer & Trademark Agent – Fasken

Michael Shortt is a lawyer and trademark agent, as well as the founder and co-chair of Fasken’s videogame industry practice group. He works on behalf of videogame developers and publishers, and drafts and negotiates a wide range of agreements required by videogame studios. In addition to his transactional work, Mr. Shortt represents clients in commercial and IP litigation. He has appeared before the Supreme Court of Canada, Federal Court of Appeal, Federal Court, provincial superior courts, and the Copyright Board. He publishes on a wide array of legal topics, and his articles have been cited by the Ontario Court of Appeal, Federal Court, and Ontario Superior Court of Justice.

 

Conférence présentée par :

 

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE:

Avec la transformation numérique des entreprises, les dirigeants d’entreprise et des institutions publiques se trouvent confrontés à de nouveaux défis de diligence, de conformité, de transparence et de sécurité des données. Comme tous les départements de l’entreprise, le service juridique n’échappe pas à cette vague numérique. Plus que jamais, les directions juridiques se retrouvent au cœur de ces nouveaux défis de l’entreprise et doivent jouer un rôle central, notamment dans la gestion des risques au moyen des technologies. Lors de cette conférence, nous évaluerons les impacts des technologies sur la profession de juriste et le gain en productivité qu’elles apportent.  Grâce à des technologies dédiées, telle la solution DiliTrust Governance, vous verrez comment centraliser, sécuriser et automatiser les tâches à faible valeur ajouté pour optimiser votre efficacité. Cette présentation sera suivie d’une session de questions réponses.


CONFÉRENCIER:

M. Kintxo Freiss, Ingénieur commercial – Dilitrust

Kintxo Freiss est un expert en Solutions de gouvernance. Formé en France et au Canada, Kintxo possède une grande connaissance des défis rencontrés par les directions juridiques à l’ère du numérique. Spécialiste de la gouvernance d’entreprise et de la gestion de données confidentielles, il supporte les entreprises dans leur transformation pour un pilotage juridique sans papier, plus efficace et sécuritaire.

 

Conférence présentée par :

 

11h20 @ 11H30 | Pause

11h30 @ 12h30 | Conférences

DESCRIPTION

Avec la multitude de documents disponibles à l’ère numérique et le développement accéléré des technologies de traitement de l’information, il est essentiel d’avoir des outils adaptés qui soutiennent adéquatement la recherche et permettent d’obtenir des résultats pertinents et exhaustifs. Le développement de lexiques au soutien de la recherche en langage naturel, les outils de classification et les mécanismes d’analyse de données font partie des différentes méthodes actuelles qui nous permettent d’atteindre cet objectif.

Posez vos questions à l’avance à nos conférenciers, nous tenterons d’y répondre lors de la présentation : [email protected]


CONFÉRENCIÈRES

Me Sophie Majeau

Me Sophie Majeau travaille chez LexisNexis Canada depuis plus de 20 ans. D’abord Directrice des comptes et formatrice, elle est maintenant Directrice, Solutions de recherche et Stratégie (marché de langue française). Dans le cadre de ses fonctions, elle collabore étroitement avec les différentes divisions de l’entreprise et assiste le service des ventes afin d’offrir les meilleures solutions à la clientèle. Me Majeau est titulaire d’un baccalauréat en droit et d’un certificat en journalisme de l’Université de Montréal ainsi que d’une maîtrise en prévention et règlement des différends de la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke.

Me Sandra Khouri

Me Sandra Khouri travaille chez LexisNexis depuis plus de 15 ans. Elle a d’abord occupé un poste d’éditrice de lois et d’éditrice juridique, puis elle s’est jointe à l’équipe de Taxonomie où elle a eu la piqûre pour tout ce qui concerne les dessous de la recherche juridique. Elle est maintenant responsable du département des lexiques pour le Canada au sein de la division internationale de Lexis Nexis et gère à ce titre le développement des lexiques utilisés sur les nouvelles plateformes de recherche. Me Khouri a pratiqué durant quelques années après avoir obtenu son baccalauréat en droit de l’Université de Montréal, avant de rejoindre LexisNexis en 2004.

Me Sophie Lagacé

Me Sophie Lagacé travaille chez LexisNexis depuis 18 ans. D’abord formée comme éditrice juridique, elle a ensuite été impliquée dans le projet de taxonomie et s’est vite découvert un grand intérêt pour les sciences de l’information et le côté technique de la recherche. Elle est maintenant responsable du département de taxonomie pour le Canada au sein de la division internationale de LexisNexis et gère à ce titre les outils de classification utilisés sur les nouvelles plateformes de recherche. Me Lagacé est titulaire d’un baccalauréat en droit de l’université de Montréal et a pratiqué le droit durant quelques années avant de joindre les rangs de LexisNexis.

 

Conférence présentée par :

*Conférence bilingue*

DESCRIPTION

Dans un monde où la technologie est imprégnée dans tous les aspects de la vie quotidienne, il n’est plus suffisant de l’utiliser comme accessoire. D’un côté, les TI sont devenus un incontournable pour aller de l’avant dans toutes les sphères de ce monde. D’un autre côté, la même technologie a besoin d’une quantité phénoménale d’informations afin d’assurer son opérationnalisation.

La pandémie a forcé le télétravail pour la plupart des organisations et donc la dépendance envers les systèmes TI. Qui dit systèmes TI, dit risques également : risques associés à la confidentialité, à l’identité, et bien plus encore. C’est dans cet ordre des choses que cette conférence aura pour but de vous conscientiser sur les risques TI de l’heure, leur impact potentiel et de vous outiller afin de les mitiger.

Cette présentation sera bilingue. Lina Bibars présentera en anglais, et Aichatou Salifou en français.


CONFÉRENCIÈRES

Lina Bars, Manager, Enterprise Risk Services – MNP

Lina Bibars holds a LL.B.and a CRMA designation,she is drawing on more than 7 years of experience in compliance,enterprise risk management and auditing.She helps clients improve their control environment,solidify their controls,develop cost-effective control activities to assure the realization of organizations’ objectives,increase financial integrity and reliability and support organizations ‘compliance with laws and regulations.

Aichatou Salifou, Senior Manager, Enterprise Risk Services – MNP 

Aichatou Salifou is a CPA CA and holds a CIA designation, she is drawing on more than 10 years of consulting,enterprise risk and audit experience,she helps clients build and improve their corporate governance practices by leveraging her extensive years of experience and she improves her clients’control environment and the reliability of their financial reporting.

 

Conférence présentée par :

DESCRIPTION

Les outils d’automatisation en rédaction contractuelle deviennent de plus en plus présents au sein des équipes juridiques. Alors que certains y voient une menace, d’autres embrassent le changement avec assurance. Découvrez les impacts et les possibilités qu’offrent les outils d’automatisation de rédaction contractuelle.


CONFÉRENCIER:

Me Vincent Lemay, Avocat et lead du développement des affaires – Edilex

Vincent travaille au développement des affaires au sein de l’équipe de stratégie et croissance d’Edilex. Spécialiste de l’automatisation contractuelle et passionné de Legal Tech, c’est en pratiquant au sein de l’équipe de droit des affaires du cabinet Therrien Couture Joli-Cœur que Vincent à développé son intérêt et son expertise
pour la transformation de la pratique juridique à l’aide des nouvelles technologies.

 

Conférence présentée par :

12H30 @ 13h30 | Dîner-réseautage

Le concept de cette année est d’axer le réseautage sur des conversations enrichissantes permettant d’apprendre et de partager des connaissances tout en créant de nouvelles relations! Soyez des nôtres pour vivre une expérience de réseautage concrète et interactive qui favorise le partage de connaissances. Lorsque le lien de la plateforme vous sera envoyé par courriel, nous vous inviterons à réserver votre place afin de vous assurer une place à la table qui vous intéresse!

Voici les sujets des tables rondes auxquelles vous pourrez vous joindre le 25 mars prochain :

  • À l’intersection de l’intelligence artificielle et de la propriété intellectuelle / Erin Schachter (bénévole)
  • La cryptomonnaie au Canada
  • Les renseignements personnels en milieu de la santé / Simon Du Perron (bénévole)
  • The virtual office: engaging the lawyers and connecting with the clients / Jurisconcept, partenaire du JBM & Valentine Cheviron (bénévole)
  • Arrivée de la 5G au Canada, quels impacts? / Emmanuelle Lacoste (bénévole)
  • Outils de conformité : évolution ou révolution pour la pratique? / Frédérique Turnier-Carron (bénévole)

18H @ 19H | Cocktail Branché

Les intervenants désignés pour animer les tables partageront leurs expériences et inviteront les participant.e.s à faire de même. Le Cocktail Branché 2021, c’est une soirée virtuelle qui vous permettra d’échanger expériences & anecdotes de manière interactive dans une ambiance décontractée.

Voici les sujets qui seront abordés aux différentes tables, les intervenants qui y seront pour vous partager leur expérience ainsi que le ou la bénévole CTI qui les accompagneront :

  • Femmes en TI : parcours d’Anne Thériault, Vice-Présidente Légal chez Coveo / Avec Anne Thériault, Vice-Présidente Légal, Coveo & Tara Mandjee (Bénévole)
  • Privacy matters: an in-house perspective on the collaboration between the legal and tech teams / Avec : Maria Preovolos, Associate General Counsel, Business Solutions, TELUS & Stéphanie Perlis (Bénévole)
  • Vivre une fusion ou acquisition en tech: l’acquisition de Sharethrough par District M / Avec : Laurence Champagne, Chef du service juridique et de la conformité, District M & Caroline Tremblay (Bénévole)
  • Cybersecurity: Ask me anything about data breach response and cybersecurity / Avec : Thomas Poinsignon Clavel, Deloitte Canada & Nareg Froundjian (Bénévole)
  • Fintech: Le premier FNB de bitcoin inscrit à la TSX / Avec : Laure Fouin, Corporate and Securities Lawyer, McCarthy & Jessica Vona (Bénévole)
  • Intellectual property: 10 do’s and don’t / Avec : Bruno Provencher-Bordeleau, Avocat, YULEX& Denise Felsztyna (Bénévole)

VENDREDI 26 MARS

9H10 @ 10H10 | Conférences

DESCRIPTION

Les entreprises technologiques sont en croissance fulgurante partout au pays. Afin de demeurer compétitives, celles-ci mettent en place des processus innovants et poussent parfois les frontières de l’imaginable. Afin de soutenir ces entreprises dans leur croissance exponentielle, les avocats doivent s’adapter à une réalité loin de ce qui leur a été appris sur les bancs de l’école. Les conférencières discuteront de leurs perspectives et expérience, en fournissant des pistes qui vous permettront d’avoir un aperçu des défis des entreprises technologiques et des stratégies utilisées afin de bien conseiller celles-ci.


MODÉRATRICE

Me Teodora Niculae, Conseillère juridique, Behaviour Interactive

Teodora est conseillère juridique chez Behaviour Interactive, un important concepteur de jeux vidéo et de logiciels Montréalais ayant plus de 800 employés. Elle conseille l’entreprise principalement en droit des TI, PI, vie privée et marketing. De plus, Teodora est activement impliquée dans l’optimisation et l’automatisation du travail de son équipe à l’aide de nouveaux outils et processus.

PANÉLISTES

Catherine Ouellet Dupuis, Cheffe de la Stratégie et du Risque – GSoft

Catherine est la Cheffe de la Stratégie et du Risque du Groupe GSoft inc., une entreprise Montréalaise qui développe et commercialise des logiciels pour cultiver le potentiel des organisations. Son mandat est de veiller au développement de la stratégie de l’entreprise et au suivi de son exécution ainsi que de superviser le processus de mitigation des cyber-risques et des risques liés à la gestion des données personnelles.

Elle a fondé le département juridique de GSoft, qui fut par la suite fusionné avec le département de cybersécurité pour mieux mitiger ces risques. Par le passé, elle a travaillé dans le domaine des fusions et acquisitions au cabinet d’avocats Stikeman Elliott, ainsi que dans le domaine de l’investissement bancaire à Toronto et à Hong Kong. Elle détient un Baccalauréat en finance ainsi qu’un Baccalauréat en common law et droit civil de l’Université McGill.

Frédérique Lissoir, Associée – Propulsio 360

Frédérique Lissoir a co-fondé Propulsio 360, en 2015. Avocate en droit des affaires, elle est aussi reconnue pour son implication au niveau de l’écosystème start-up du Québec, notamment à titre de VP Entrepreneuriat sur le bureau de direction de Regroupement des Jeunes Chambres de Commerce du Québec, depuis plus de 3 ans. En plus d’assister ses clients au niveau juridique, Frédérique a conseillé un grand nombre d’entreprises au niveau de leur lancement, croissance et lors de reprises d’entreprises. L’entreprise ouvre prochainement un bureau satellite en Europe afin de desservir sa clientèle internationale.

DESCRIPTION

SOQUIJ s’inspire des leaders du numérique et adopte l’approche « outside-in », bâtissant toutes ses réflexions et conceptions de produits autour d’un seul critère: le besoin du citoyen. Elle élabore ainsi une méthodologie suscitant l’intérêt d’autres organismes gouvernementaux. Inspirée du Design Thinking, cette méthode a pour objectif de rendre le droit accessible, intelligible et engageant. Elle comprend notamment des ateliers de cocréation, des sondages ainsi que des entrevues de citoyens et d’intervenants œuvrant auprès de ces derniers.

La conférence sera l’occasion d’expliquer cette approche et d’en présenter un exemple concret dans le cadre du projet JuridiQC.


CONFÉRENCIERS

Me Anne-Marie Santorineos

Me Anne-Marie Santorineos est diplômée en communication et en droit de l’Université de Montréal et détient une maîtrise en droit de l’Université de Sherbrooke. Elle est actuellement coordonnatrice au développement de contenus pour SOQUIJ et Commissaire à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec. Elle a notamment été avocate au Tribunal des droits de la personne du Québec et chargée de cours en méthodologie de la recherche à l’Université de Sherbrooke. Elle a consacré son mémoire de maîtrise à l’accès à la justice en matière de droits de la personne. Elle a participé à divers projets de recherche et est l’auteure de publications sur l’accès à la justice et les droits de la personne. Me Santorineos dirige le projet JuridiQC chez SOQUIJ.

 

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE:

La pratique du droit a vécu une évolution numérique sans précédent dans les 12 derniers mois; télétravail, tribunaux virtuels et rencontres des clients par vidéoconférence sont de nouveaux concepts pour la quasi-totalité des cabinets d’avocats du Québec. Naturellement, toutes ces évolutions ont été motivées par un seul et unique facteur, protéger la santé de nos employés, de nos clients et de toutes les parties prenantes. Dans ce vent de changement qui ne s’essouffle pas, il grand temps de ramener le cœur de votre pratique à l’avant-plan : vos clients!

Tout comme vous, vos clients ont développé leurs connaissances et leur maîtrise des technologies dans la dernière année – ils ont même appris à les apprécier et ont maintenant des attentes numériques complètement différentes vis-à-vis vos services. Cette conférence vous propose d’explorer les nouvelles attentes numériques de vos clients et de découvrir comment y répondre avec des exemples concrets pour assurer la prospérité de votre pratique.


CONFÉRENCIER

Jean-Alexandre Goulet, Spécialiste produit – Juris Concept

Spécialiste produit chez Juris Concept depuis 4 ans, Jean-Alexandre est à l’écoute des besoins numériques des professionnels du droit du Québec et a à cœur la maîtrise de leur pratique.

En plus de ses nombreuses visites en cabinet et de sa participation à de nombreux congrès, sa curiosité et son aisance avec les technologies l’amène à collaborer activement avec l’équipe de développement et à assurer la livraison des solutions de Juris Concept chez ses clients.

 

Conférence présentée par :

10H10 @ 10H20 | Pause

10H20 @ 11H20 | Conférences

DESCRIPTION

Conséquence du potentiel associé à la technologie de la chaîne de blocs, le milieu financier se voit appelé à composer avec de nouveaux acteurs, des modèles d’affaires novateurs et parfois même une logique de vérité redessinée.

Bien que les cas d’application de cette technologie dans le secteur financier soient encore, dans bien des cas, au stade de développement, l’émission et la négociation de cryptoactifs en sont probablement les manifestations les plus marquantes pour le grand public.

Les premières émissions de cryptoactifs rendent possibles de nouvelles formes de réunion de capitaux qui ne sont pas sans risque pour la protection des investisseurs.

Il y a aussi de nouvelles entités facilitant l’achat ou la vente de cryptoactifs, les plateformes, qui après examen de l’ensemble des faits et circonstances peuvent se trouver être assujetties à la législation en valeurs mobilières.

Plusieurs avis ont été publiés ces dernières années pour inviter les participants de cet écosystème à se familiariser avec la législation qui peut s’appliquer à leurs activités. Un tour d’horizon de ces derniers avis sera mené pour en exposer la portée.


CONFÉRENCIÈRE

Me Marylise Caron, direction des affaires juridiques – Autorité des marchés financiers

Marylise Caron exerce au sein de la direction des affaires juridiques de l’Autorité des marchés financiers où elle œuvre principalement dans les dossiers relatifs à la fintech, aux valeurs mobilières, aux technologies de l’information et à la protection des renseignements personnels. Elle accompagne régulièrement les équipes qui proposent des projets de développement réglementaire. Diplômée de l’Université de Sherbrooke et détentrice d’un diplôme de deuxième cycle en droit transnational et common law, elle complète, en ce moment, une maîtrise en gouvernance, audit et sécurité des technologies de l’information à l’occasion de laquelle elle s’intéresse aux enjeux entourant l’innovation.

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE:

Dans la prochaine présentation, après avoir brièvement introduit Notarius, nous ferons une très courte mise en contexte technologique et légale avant de passer à une série d’exemples réels et concrets de cas d’usages variés et originales observés.  Nous conclurons sur quels sont les questions à vous poser pour amorcer une transformation numérique et sur une annonce bien spéciale exclusives à la communauté juridique au Québec.


CONFÉRENCIER

M. Charles Tremblay – Notarius

Charles Tremblay œuvre depuis plus de 25 ans en technologies de l’information et en cybersécurité et compte plus d’une douzaine d’années de service chez Notarius.  Il a vu le développement des technologies et des standards en matière de fiabilité de documents et des transactions électroniques.  Il contribue avec passion à la dématérialisation des documents et des transactions, la modernisation des affaires et la transformation numérique.

 

Conférence présentée par

 

11H20 @ 11H30 | Pause

11H30 @ 12H30 | Conférences

*Conférence en anglais*

DESCRIPTION

In December 2020 the New York Times reported on the prevalence of non-consensually distributed intimate images and child sexual abuse materials on PornHub’s website. This article brought the issue of image-based abuse to the spotlight once again. However, the misuse of sexual images is not the only way images are being used to perpetuate abuse in digital spaces. This panel will canvas several recent cases in criminal law and English Canada’s and Quebec’s civil law that address the issue of image-based abuse. It will focus on how equality seeking groups are often targeted by this type of abuse and how an equality based analysis is important when addressing legal responses to issues of image-based abuse.


MODERATOR

Eve Gaumond

Eve Gaumond est candidate à la maitrise en droit à l’Université Laval. Ses recherches portent sur le principe de transparence du système de justice et plus précisément sur la question de la clarté de l’information judiciaire en contexte numérique. Elle s’intéresse également aux enjeux de protection des renseignements personnels, les questions de libre expression en ligne et à l’éthique de l’intelligence artificielle.

GUESTS SPEAKERS

Moira Aikenhead, PhD candidate – Peter A. Allard School of Law at the University of British Columbia (UBC Law)

Moira Aikenhead is a PhD candidate at the Peter A. Allard School of Law at the University of British Columbia (UBC Law). Her dissertation research involves a feminist analysis of the Canadian criminal justice system’s response to technology-facilitated intimate partner violence. She has published and presented on the topics of non-consensual distribution of intimate images, voyeurism, and evolving concepts of privacy in light of emerging digital technologies. Moira has taught a variety of courses for Simon Fraser University’s School of Criminology and legal research and writing courses at UBC Law. She recently served as the Graduate Student Representative for the Centre for Feminist Legal Studies Steering Committee at UBC Law, and is currently a member of LEAF’s Technology-Facilitated Violence Project.

 

Suzie Dunn, PhD/Part time Prof – University of Ottawa, Faculty of Law

Suzie Dunn is a PhD student and a part-time professor at the University of Ottawa, Faculty of Law. Her research centers on the intersections of gender, equality, technology, and the law, with a specific focus the non-consensual distribution of intimate images, deepfakes, and impersonation in digital spaces. She was part of CIPPIC’s legal team that intervened in the Supreme Court of Canada’s case R v Jarvis, which was a key case in the jurisprudence related to image-based abuse. Currently, she sits on LEAF’s cybermisogyny working group.

 

Yuan Stevens, Policy Lead on Technology, Cybersecurity and Democracy – Ryerson University

Yuan (rhymes with Suzanne) Stevens works at the intersections of law, policy, and technology with a focus on privacy and cybersecurity. She holds the position of Policy Lead on Technology, Cybersecurity and Democracy at the action-oriented think tank Ryerson Leadership Lab at Ryerson University. Her work equips society with the ability to understand and patch up harmful vulnerabilities in sociotechnical and legal systems. Based in Montréal, she is a research fellow at McGill University’s Centre for Media, Technology & Democracy and research affiliate at Data & Society Research Institute.

12H30 @ 13H30 | Dîner-réseautage

Le concept de cette année est d’axer le réseautage sur des conversations enrichissantes permettant d’apprendre et de partager des connaissances tout en créant de nouvelles relations! Soyez des nôtres pour vivre une expérience de réseautage concrète et interactive qui favorise le partage de connaissances. Lorsque le lien de la plateforme vous sera envoyé par courriel, nous vous inviterons à réserver votre place afin de vous assurer une place à la table qui vous intéresse!

Voici les sujets des tables rondes auxquelles vous pourrez vous joindre le 26 mars prochain :

  • Affaire Gamestop et Robinhood, quelle responsabilité? / Nareg Froundjian (bénévole)
  • Fintech: les opportunités et les défis / Caroline Tremblay (bénévole)
  • Impact des nouvelles technologies sur les contrats commerciaux / Teodora Niculae (bénévole)
  • Influenceurs et perspectives juridiques / Jessie McKinnon (bénévole)
  • The unavoidable acceleration of digital transformation / Valentine Cheviron (bénévole)
  • Protection des données personnelles : une nouvelle ère pour le Canada / William Deneault-Rouillard (bénévole)

Un plus offert pour cette première édition 100% virtuelle! La plateforme de Legal.IT restera disponible pendant un mois! Ce que cela l’implique? Ça vous permet d’obtenir jusqu’à 16 h de formation continue!* Effectivement, vous pourrez, jusqu’au 25 avril 2021, visionner le contenu des conférences auxquelles vous n’avez pas pu assister lors de l’événement. Vous pourrez également continuer à échanger via le clavardage ou en vidéo ainsi que consulter toutes les informations sur les conférences, partenaires et commanditaires.

*Veuillez noter que les heures de formation suivies entre le 25 & le 31 mars compteront pour la période de référence 2019-2021 et que les heures suivies au mois d’avril 2021 compteront pour la nouvelle période de référence (2021-2023).

Suivez-nous