Programmation

Chaque participant sera invité à se bâtir tout au long de la conférence un programme sur mesure, selon leurs intérêts, à partir des séances offertes, lesquelles touchent une grande variété de sujets, de types de pratique et de domaines.

 

Nous sommes très heureux de vous annoncer l’invitée 
d’honneur cette année:

MSonia LeBel
ministre de la Justice et procureure générale du Québec

 

 

 

DÉTAILS DES CONFÉRENCES

8H00 @ 8H45 | Inscriptions et petit déjeuner

8H45 @ 9h00 | Mots de bienvenue

Mot de bienvenue du Jeune Barreau de Montréal

Mot du partenaire majeur : CAIJ

Mot de l’invitée d’honneur : Me Sonia LeBel, ministre de la Justice et procureure générale du Québec

Avocate de profession, Sonia LeBel a fait un passage remarqué comme procureure en chef à la Commission Charbonneau, où elle s’est fait connaître du grand public pour sa rigueur et sa combativité, mais aussi pour son sens de l’humour. La lutte contre la collusion et la corruption est une cause importante pour elle.

Bachelière en droit de l’Université de Montréal, Sonia a travaillé pendant plus d’une vingtaine d’années au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), où elle s’est spécialisée en droit criminel et en infractions reliées aux stupéfiants et au crime organisé. Elle a été aussi membre du comité des infractions du Barreau de Montréal pendant une quinzaine d’années.

Sonia LeBel s’est jointe à la CAQ en 2017 à titre de directrice de cabinet adjointe auprès de François Legault. En octobre 2018, elle est élue députée de la circonscription de Champlain sous la bannière de la Coalition Avenir Québec et nommée ministre de la Justice, responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie, ainsi que de la Condition féminine.

9H00 @ 10h00 | Plénière d’ouverture

Le panel d’ouverture « L’influence des technologies sur le portrait juridique du Québec de demain ». Conférence dynamique et actuelle qui mettra de l’avant les grandes questions sur la transformation de la justice et la modernisation de la pratique juridique au Québec.


PANÉLISTES

Me Patrick Thierry Grenier, sous-ministre adjoint au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale

Patrick Thierry Grenier a pratiqué toute sa carrière dans la fonction publique québécoise, débutant sa carrière en 2001 comme avocat pour le ministère de la Justice.

Avant son poste de sous-ministre adjoint au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, il a occupé, pour le même ministère, différentes fonctions à partir de 2010: sous-ministre adjoint au développement des services aux citoyens et à la gouvernance, sous-ministre adjoint aux politiques, à l’analyse stratégique et à l’action communautaire par intérim et auparavant, directeur du Bureau du sous-ministre et secrétaire général.

Depuis le 11 juin 2018, il occupe le poste de sous-ministre associé pour la Direction générale du programme de transformation organisationnelle de la justice.

L’honorable André Wery, juge à la Cour supérieure du Québec

Il a accédé à la magistrature comme juge puiné de la Cour supérieure du Québec, le 4 novembre 1997.

Il a été nommé juge en chef adjoint de la Cour supérieure du Québec le 29 août 2005 par le premier ministre Paul Martin.

Depuis septembre 2007, il assure la présidence du Comité des juges sur la technologie du Conseil canadien de la Magistrature et siège sur le conseil d’administration du Centre canadien de technologie judiciaire. Il siège aussi depuis 2009 comme membre du comité sur l’administration de la justice du Conseil canadien de la magistrature.

Depuis septembre 2008, il copréside le comité consultatif sur les technologies de l’information du Barreau de Montréal.

Me Karim Benyekhlef, Ad.E., professeur à la Faculté de droit de l’Université de Montréal

Karim Benyekhlef est professeur à la Faculté de droit de l’Université de Montréal depuis 1989. Détaché au Centre de recherche en droit public depuis 1990, il en assure la direction de 2006 à 2014. Membre du Barreau du Québec depuis 1985, il a exercé au sein du ministère fédéral de la Justice de 1986 à 1989. Ses champs d’enseignement et de recherche sont le droit constitutionnel, le droit international, le droit des technologies de l’information, ainsi que la théorie et l’histoire du droit.

Karim Benyekhlef a fondé en 1995 la revue juridique électronique Lex Electronica, la toute première revue juridique en ligne en langue française. Il est également l’instigateur des premiers projets de règlement en ligne des conflits (Projet CyberTribunal, 1996-1999, eResolution, 1999-2001, ECODIR, 2000 – ). Par la suite, le Professeur Benyekhlef dirige le Laboratoire de cyberjustice dont les travaux visent à accroître et faciliter l’accès à la justice. Dans ce cadre, il dirige une équipe internationale et multidisciplinaire de plus d’une quarantaine de chercheurs financée par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (2011-2018 puis 2018-2024).

MODÉRATEUR :

Me Dominic Jaar, Ad. E., Associé, Leader Régional Conseils en Gestion, KPMG

Dominic est le fondateur de la Conférence Legal.IT. Il conseille et forme les avocats, les juges et les enquêteurs au sein d’entreprise, de gouvernements, d’ordres professionnels, etc. en technologies juridiques et judiciaires, ainsi qu’en droit des technologies. Il agit comme expert et conférencier en administration de la preuve et gestion de l’information. Who’s Who le classe d’ailleurs comme l’un des meilleurs enquêteurs informatiques et avocats en commerce électronique au Canada depuis plusieurs années. Il est aussi fellow du Law Practice Management Institute, Advocatus Emeritus et récipiendaire du Mérite innovation du Barreau.

10H @ 10h15 | Pause-réseautage

10H15 @ 11h15 | Conférences

CONFERENCE DESCRIPTION:

This particular session will show attendees a “behind the scenes look” at how hackers harvest as much information on you before launching a targeted attack.

At the end of this talk, the audience will be more alert as to what they’re posting online and how it can be used against them.

Topics include:
• The problem with modern day security
• Threat agents
• Essential terminology
• The phases hackers use to target you
• Social Engineering awareness
• Real-World hacking demonstrations
• Defensive tools
• Much more…..


GUEST SPEAKERS:

Terry Cutler, VP of Cybersecurity, Sirco

Terry Cutler is the VP of Cybersecurity at Sirco, The creator of the family-based Internet Safety University training program (www.isunow.com), and a government cleared cybersecurity expert (a Certified Ethical Hacker).

He was named #1 most influential cybersecurity expert by IFSEC Global 2018 and was awarded the 2017 Cybersecurity Educator of the Year award among others: the Cybersecurity Excellence awards recognize companies, products and individuals that demonstrate excellence, innovation and leadership in information security. You can connect with him at TerryCutler.com

 

Mtre Joe Abdul-Massih,  Blakes, Cassels & Graydon

Joe is an Associate with Blake, Cassels & Graydon LLP. He practises corporate and commercial law and advises clients on a variety of issues, including privacy and anti-spam law compliance, data breach protection, cybersecurity and trade-marks.

*Cette conférence sera présentée uniquement en anglais.

 

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE:

Une solution logicielle innovante représente un actif important pour une entreprise.

  • Quels sont les moyens disponibles pour protéger la propriété
    intellectuelle qui s’y rattache? Comment choisir la forme de protection
    appropriée?
  • Y a-t-il des enjeux particuliers à considérer avec le logiciel ouvert
    (open source)?

CONFÉRENCIER:

M. Benoit Yelle, ing.  Agent de brevets, associé

Benoit Yelle a une formation d’ingénieur en informatique. De 2001 à 2011, Benoit a travaillé à titre d’agent de brevets en entreprise dans le domaine des télécommunications. Il s’est joint à Gowling WLG en 2011. Exerçant à partir du bureau de Montréal de Gowling WLG, Benoit Yelle est agent de brevets agréé au Canada et aux États-Unis avec une formation génie informatique. Benoit est le cochef du groupe Technologie du bureau de Montréal. La pratique professionnelle de Benoit se concentre sur la rédaction et la poursuite de demandes de brevet et de demandes de dessins industriels. L’expertise technique développée par Benoit au fil des années s’étend des inventions mécaniques aux technologies quantiques, en passant par les outils manuels, les appareils médicaux, les protocoles réseau, les télécommunications, les applications mobiles et l’informatique quantique.

Benoit travaille auprès de clients locaux, les conseille et les accompagne dans leurs décisions d’affaires dans le but de protéger leurs inventions au Canada et à l’étranger. Benoit aide également les clients étrangers à protéger leurs inventions au Canada. Il conseille régulièrement des entreprises provenant de différents secteurs industriels, notamment les secteurs de l’aviation, des technologies de l’information, des énergies vertes ainsi que du secteur manufacturier.

 

Conférence présentée par :

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE:

La digitalisation des entreprises induit d’importants changements dans les méthodes de travail des départements juridiques. La collaboration et la centralisation de l’information prend alors tout son sens. Les systèmes collaboratifs dotés d’une intelligence artificielle (chatbot) seront mis en lumière pour démontrer l’importance de l’automatisation des pratiques quotidiennes, le partage de connaissances et un meilleur suivi des indicateurs de performance.

Aujourd’hui, comment organiser la collaboration autour du contrat dans les départements juridiques et les outils disponibles ? Venez rencontrer nos équipes afin d’échanger sur vos pratiques de collaboration.


CONFÉRENCIERS:

Geneviève BoileauDéveloppement des affaires – Ontario & Québec, Legal Suite

Grâce à son parcours universitaire hors du commun comprenant des certificats en Gestion Marketing, Relation publique et Droits des affaires, Geneviève sait comprendre l’ensemble de la réalité des clients afin de leur offrir un accompagnement hors pair dans l’identification de leurs besoins. Son succès dans le domaine des solutions web aux services d’entreprises ces 3 dernières années, basé notamment sur cette rapide compréhension et ce parcours unique, lui permet maintenant de jumeler sa passion pour le droit et pour les technologies dans son poste au sein Legal Suite.

 

Jennifer Armstrong, Gestionnaire de Comptes pour l’Amérique du Nord, Legal Suite

L’analyse des attentes et l’accompagnement des clients est un point essentiel dans la réussite d’une entreprise. Jennifer Armstrong a récemment rejoint Legal Suite en tant que Gestionnaire de Comptes pour l’Amérique du Nord. Elle allie ses 14 années d’expérience dans la relation client et sa passion pour les nouvelles technologies pour fournir un suivi de qualité. Ayant travaillé dans plusieurs entreprises en transition numérique, son expertise est un atout considérable dans l’approche des changements de processus et des systèmes de collaboration à distance.

Conférence présentée par :

11h15 @ 11H30 | Pause-réseautage

11h30 @ 12h30 | Conférences

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE:

Et si vous aviez un logiciel qui répondait aux questions qui vous étaient posées, à toute heure du jour ou de la nuit, 365 jours par année? C’est la nouvelle tâche entreprise par les agents conversationnels – chatbots en anglais – depuis quelques années déjà. On ne compte plus les sites internet où de petites fenêtres apparaissent lorsque l’on navigue pour nous inviter à y poser nos questions. Mais ces logiciels évoluent et sont maintenant aussi de plus en plus présents dans la sphère juridique. Des chatbots qui aident à contester des contraventions de stationnement, à ceux qui guident les gens dans le dépôt d’une marque de commerce, on peut se demander l’impact de ces logiciels sur la profession juridique, sur l’accès à la justice ainsi que sur les différents enjeux déontologiques de notre domaine. Joignez-vous à nous pour ce panel passionnant sur l’arrivée de ces chatbots dans notre univers juridique!


PANÉLISTES:

M. Vijay Jeshang, Directeur des ventes, Exeo Avocats

Vijay Jeshang est directeur des ventes chez Exeo Avocats. Avec près de 10 ans d’expérience dans le secteur de l’immigration d’affaires, celui-ci a acquis une vaste expérience en matière de développement pour ce marché de niche.

Depuis 2011, il travaille dans des cabinets d’avocats en immigration réputés et a aidé des centaines de familles à déménager au Canada et au Québec. Antérieurement, il a également travaillé à Ottawa comme adjoint pour l’agent de liaison de la Sécurité diplomatique ainsi que pour l’officier de liaison Citoyenneté et Immigration du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international à Ottawa.

Vijay est titulaire d’un baccalauréat de l’Université de Concordia avec une double spécialisation en sciences politiques & affaires publiques et en études politiques en 2010.

Il parle couramment l’anglais, le français et le gujarati. Il connaît bien tous les volets de l’immigration. Il est animé par sa passion et d’aider les gens à faire du Canada leur nouvelle terre d’accueil.

Me Virginie Arbour-Maynard, Directrice exécutive, développement, NOVAlex inc.

Parce que le droit mène à tout, Virginie Arbour-Maynard a amorcé sa carrière comme avocate avant de s’orienter vers la gestion au sein de différents cabinets montréalais. Développement professionnel, recrutement, formation, processus & technologie, conformité et développement d’affaires l’ont menée à son rôle actuel au sein de la direction de NOVAlex, cabinet d’affaires responsable et innovant.

Elle dévoue maintenant tous ses efforts à l’atteinte de l’équilibre ultime : avocats heureux / clients heureux / cabinet heureux.

MODÉRATRICE:

Me Claire Pascale Mazzini, Conseillère juridique, Genetech

Après avoir obtenu son baccalauréat en droit et son Juris Doctor en common law à l’Université de Montréal, Claire est rapidement intéressée par les affaires et la technologie dans son rôle d’avocate. Elle se plonge dans la communauté technologique de Montréal, souvent comme seule avocate dans une rencontre tech. Elle co-fonde Legal Hackers Montréal, obtient un mandat au sein du Comité TI du Barreau du Québec et s’est joint au Comité TI du Jeune Barreau de Montréal à titre de vice-présidente. À partir de 2017, elle intègre le monde des départements juridiques pour des sociétés œuvrant dans le domaine des TI, où elle peut combiner ses intérêts en technologie et en droit des affaires. Récemment, elle s’intéresse à la transformation de la profession juridique dans le cadre de l’initiative menée par le Barreau de Montréal.

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE:

L’équipe de juricomptabilité et Ediscovery de KPMG vous partage leur expérience dans le cadre de dossiers d’enquêtes et de litiges. Ayant eu à gérer des dossiers avec un lot de preuve souvent complexe ou volumineuse et où il fallait traiter avec des parties parfois réticentes, la méthodologie de KPMG a été éprouvée et prouvée! Les conférenciers aborderont les différents aspects d’un dossier : le rôle des avocats et des experts, la collecte et la révision de la preuve, ainsi qu’une approche technologique pour un rapport d’expertise plus objectif.


CONFÉRENCIÈRE ET CONFÉRENCIER:

Mme Valérie Houde, Directrice Principale, Juricomptabilité

Mme Valérie Houde est directrice principale dans l’équipe de juricomptabilité de KPMG à Montréal. Mme Houde se spécialise en quantification du préjudice financier dans des contextes de litiges et d’actions collectives, ainsi qu’en prévention et en enquête de fraude. Dans le cadre de ses fonctions, Mme Houde a participé à la rédaction de plusieurs rapports d’expertise, en plus de participer à des interrogatoires.

Me Alexandre Gélinas, Directeur, Technologies Juricomptables

Me Alexandre Gélinas assiste ses clients dans la planification et la réalisation de projets de révision de preuve électronique impliquant de grandes quantités de documents, dans des contextes de litiges et d’enquêtes. Il compte parmi ses clients de grands cabinets juridiques canadiens ainsi que des conseillers juridiques de grandes entreprises.

Conférence présentée par :

12H30 @ 13h15 | Dîner

13H15 @ 14H15 | Conférences

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE:

Au-delà des questions éthiques et juridiques des applications de l’IA en droit, les projets d’intelligence artificielle sont soumis à plusieurs considérations pratiques. En tant que chargé de projet d’une cellule d’innovation mise sur pied par SOQUIJ avec Element AI et Éducaloi pour concevoir un traducteur du jargon juridique en langage clair pour les citoyens, Kamel Khouatmi présentera neuf leçons essentielles apprises lors de cette expérience.


CONFÉRENCIERS:

Kamel Khouatmi, Responsable de produits, SOQUIJ

M. Kamel Khouatmi est titulaire d’un baccalauréat en informatique et d’une maîtrise en gestion de projet de l’UQÀM. Il est aussi certifié PMP et PSPO 1.

M. Khouatmi a plus de 20 ans d’expérience en développement informatique et en gestion de projets.

Actuellement, il occupe le poste de responsable de produits à la SOQUIJ. Il a participé activement à la cellule d’innovation sur l’intelligence artificielle lancée par SOQUIJ et Element AI.

M. Khouatmi sera accompagné de Me Andréa Isabelle-Roy

 

Me Andréa Isabelle-Roy, agent de formation SOQUIJ

Me Andréa Isabelle-Roy est membre du Barreau depuis janvier 2010. Elle est diplômée en droit de l’Université de Montréal. Elle a été avocate recherchiste en litige immobilier et en droit disciplinaire. En 2015, elle a obtenu un diplôme d’études supérieures spécialisées en prévention et règlement des différends à l’Université de Sherbrooke. Elle occupe le poste d’agente de formation à SOQUIJ depuis 2015. À ce titre, elle donne des formations sur la recherche juridique et prépare des conférences en droit en collaboration avec les conseillers juridiques de SOQUIJ.

 

Conférence présentée par :

CONFERENCE DESCRIPTION:

This session will cover the most exciting aspect of privacy law: security incident/breach response. It’s a difficult area for lawyers because it requires real-time legal advice and some knowledge of the technical aspects of data protection. But as a lawyer, you can be a great value add by ensuring documents and communications are privileged and confidential, by mitigating litigation risk, and by protecting your company/client’s reputation and trust with regulators and the public. This session will give you an overview of the Canadian and EU breach reporting requirements, have an interactive « war game » (breach response scenario), and discuss how young lawyers can acquire the skills to work effectively in this area. As the economy becomes more digitial, it’s a question of ‘when’ and not ‘if’ the lawyers of tomorrow will need these skills.


GUEST SPEAKER:

Mtre Lisa Hartman,  Associate Privacy Counsel, Shopify

Lisa Hartman is the Associate Privacy Counsel at Shopify – an ecommerce platform based in Ottawa. At Shopify, she works on building out a program for GDPR compliance, responding to government requests for access to data, and advising on responses to security incidents. She attended McGill University and Osgoode Hall Law School, and is very happy to be back in Montreal. She loves the big ethical questions that remain in privacy law – be sure to say hi to her after the presentation if you are a fellow tech and philosophy geek.

*Cette conférence sera présentée uniquement en anglais.

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE:

Lexis Advance Quicklaw est un service de recherche juridique d’avant-garde. Il vous donne accès à des outils visuels exclusifs puissants qui augmenteront votre productivité, comme des filtres de recherche et des outils de collaboration. La recherche d’informations juridiques n’aura jamais été aussi facile et flexible.

Lors de la présentation, vous pourrez vous familiariser avec les différentes fonctionnalités uniques ainsi qu’avec les volets et le contenu international, canadien et québécois de LexisNexis.


CONFÉRENCIÈRES:

Me Sophie Majeau, Directrice, Solutions de recherche et Stratégie (marché de langue française), 

Me Sophie Majeau travaille chez LexisNexis Canada depuis plus de 20 ans. D’abord Directrice des comptes et formatrice, elle est maintenant Directrice, Solutions de recherche et Stratégie (marché de langue française). Dans le cadre de ses fonctions, elle collabore étroitement avec les différentes divisions de l’entreprise et assiste le service des ventes afin d’offrir les meilleures solutions à la clientèle. Me Majeau est titulaire d’un baccalauréat en droit et d’un certificat en journalisme de l’Université de Montréal ainsi que d’une maîtrise en prévention et règlement des différends de la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke.

Me Marie-Hélène Brière, Spécialiste sénior, adoption et apprentissage des produits

Me Marie Hélène Brière travaille chez LexisNexis depuis plus de 15 ans; elle a agi à titre d’éditrice juridique et de responsable des comptes pour le Québec et le nord du Nouveau-Brunswick. Elle occupe actuellement le poste de spécialiste sénior en adoption et apprentissage des produits à partir de notre bureau de Montréal. Elle possède un diplôme de droit de l’Université de Montréal et est membre du Barreau du Québec depuis 2002. Ses solides connaissances juridiques et son expérience dans les domaines de l’édition et des ventes lui permettent d’offrir des séances de formation approfondies et exhaustives tant en français et en anglais.

Me Maude Lemelin, Gestionnaire à l’éditorial, Lexis Nexis

Me Maude Lemelin travaille chez LexisNexis Canada depuis plus de 15 ans. D’abord Éditrice juridique, elle occupe maintenant le poste de Gestionnaire à l’éditorial. Dans le cadre de ses fonctions, elle supervise diverses équipes responsables de produire la valeur ajoutée pour les décisions judiciaires et administratives publiées sur le service Lexis Advance Quicklaw, dont les résumés de jurisprudence et les relevés QuickCITE(MC). Me Lemelin est titulaire d’un baccalauréat en droit de l’Université McGill ainsi que d’un certificat en traduction de la même institution.

Conférence présentée par :

14H15 @ 14H30 | Pause-réseautage

14H [email protected] 15h30 | Conférences

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE:

La désinformation n’est certes pas un phénomène nouveau. L’Histoire a amplement démontré ses impacts sur les sphères politique, médiatique et commerciale, mais aussi sur la santé, les finances et la démocratie. « Un mensonge peut faire le tour de la terre le temps que la vérité mette ses chaussures ». Cette citation célèbre de Mark Twain représente bien l’ampleur de la problématique des « fake news » ou fausses nouvelles. Ainsi, si la désinformation a traversé et marqué les époques, la nouvelle ère de l’information en continu, des nouvelles technologies et des médias sociaux a certainement eu un effet amplificateur sur l’importance des fausses nouvelles non seulement quant à leur nombre, mais aussi leurs conséquences.

Nos panélistes, qui sont issus du monde du journalisme, des technologies, des médias sociaux et du droit, discuteront de diverses questions entourant les fausses nouvelles. Comment les repérer et comment la technologie peut nous assister? Quels cas ont selon eux marqué l’histoire récente? Quels sont les impacts sur la société et sur les droits fondamentaux? Quelle est la situation du Québec versus celle du reste du monde? Devrait-on légiférer pour bloquer leur prolifération? Qui est responsable du phénomène et sous quel angle devrait-on attaquer la problématique? Bref, plusieurs questions dans le but de démystifier l’obsession grandissante pour les fausses nouvelles.


PANÉLISTES:

Louis Baudoin-Laarman, Journaliste vérificateur de faits, AFP

Louis Baudoin-Laarman est un journaliste vérificateur de faits pour l’Agence France-Presse à Montréal. Il travaille dans le cadre d’un partenariat entre l’AFP et Facebook qui vise à endiguer le flux de fausses informations sur la plateforme en partageant les déboulonnages produit par l’AFP avec le réseau social. Facebook avertit ensuite ses usagers en utilisant un algorithme qui lie déboulonnages et faux contenus. Louis a commencé comme journaliste étudiant pour Le Délit, journal francophone de l’université McGill, ou il étudiait la science politique et l’arabe. Il a ensuite été formé à l’École de Journalisme de SciencesPo à Paris et à la Columbia Journalism School à New York. Louis a été pigiste aux États-Unis et fact-checkeur au New York Times avant de revenir à Montréal pour travailler à l’AFP.

Me Patrick Bourbeau, Vice-Président, Affaires juridiques, La Presse

Patrick Bourbeau s’est joint à La Presse en 2008. Avant de se joindre à l’entreprise, il a occupé le poste de conseiller juridique au sein de La Brasserie Labatt et a oeuvré en pratique privée au cabinet Lavery, de Billy. Il est récipiendaire du Prix 2018 de la liberté d’expression décerné par l’Association canadienne des avocats en droit des médias.

MODÉRATRICE:

Me Mylène Lemieux, Conseillère juridique, Cisco Systems Canada Co.

Mylène Lemieux est conseillère juridique pour la région de l’Est du Canada chez Cisco Systems Canada Co., pratiquant le droit commercial/corporatif et le droit des technologies. Barreau 2013, elle exerçait auparavant chez Gowling WLG en litige commercial et en droit des médias.

En plus du baccalauréat en droit, elle est détentrice d’un baccalauréat en études internationales spécialisé en droit international de l’Université de Montréal. Au cours de ses études, elle a eu l’opportunité de suivre un programme d’études européennes à l’Universiteit Maastricht au Pays-Bas et de droit chinois à la China University of Political Sciences and Law.

Depuis le début de sa pratique, Mylène s’est impliquée à titre de bénévole sur divers comités avant de siéger sur le conseil d’administration du Jeune Barreau de Montréal (JBM) au cours des trois dernières années. Elle agit présentement sur le comité exécutif du JBM à titre de secrétaire-trésorière.Elle est également administratrice de l’Association of Corporate Council, division Québec, agissant à titre de trésorière pour le présent mandat.

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE:

L’identité numérique des avocats, clients, justiciables, administrateurs judiciaires, magistrats et autres acteurs de la Justice est un ingrédient obligatoire pour dématérialiser la Justice au Québec. Venez apprendre en une heure seulement le pourquoi et le comment de l’identité numérique.

Les sujets suivants seront traités dans cette session:
– le concept d’identité en droit ainsi qu’en TI;
– la finalité transactionnelle et documentaire de l’identité;
– l’approche pancanadienne en matière d’identité numérique;
– comment constituer des documents électroniques juridiquement fiables.


CONFÉRENCIER:

Me Patrick Cormier, Vice-président, Notarius & Président du comité national des experts en innovation, DIACC, 

Président du comité national des experts en innovation de DIACC depuis mai 2018 et vice-président transformation numérique chez Notarius depuis 2014. Précédemment chef de la direction du Centre canadien de technologie judiciaire, président de services-conseil gouvernement 2.0 inc. et avocat militaire. Membre du Barreau du Québec depuis 2002.

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE:

À l’heure où ont lieu des réflexions sur la tarification horaire et la méthode de comptabilité basée sur la facturation, des modifications s’imposent pour diriger son cabinet dans cette nouvelle ère de modernité. En effet, les technologies sont appelées à être de plus en plus présentes dans le milieu juridique. Alors, que faire en tant qu’avocat pour se démarquer et apprécier ce vent de changement ? Cette conférence vous propose de vivre une expérience composée d’exemples pratiques à travers lesquelles vous serez, non seulement l’avocat, mais également le client d’un cabinet moderne!

 

CONFÉRENCIER:

Me Alain Dubois, Président, Juris Concept,

Alain Dubois est depuis 30 ans entrepreneur et spécialiste dans le domaine des logiciels de gestion pour entreprise. Il a assumé les fonctions de vice-président exécutif, ventes et marketing et d’administrateur de Fortsum Solutions d’affaires (TSX : FRT) pendant 21 ans. Il a mis cette expérience au profit d’autres entreprises du milieu technologique pendant 4 ans en tant que dirigeant de la firme EssorStratégies. Depuis 2012, ayant acquis Juris Concept, il transmet son expertise de gestion aux cabinets d’avocats avec des solutions technologiques axées sur leur corps de métier.

 

Conférence présentée par :

15H30 @ 15H45 | Pause-réseautage

15H45 @ 16H45 | Conférences

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE:

L’utilisation du numérique chamboule l’organisation du travail et fait naître de nouveaux enjeux tant en matière de gestion des ressources humaines qu’en matière juridique.

À l’heure actuelle, beaucoup de Québécois rencontrent de la difficulté à se déconnecter complètement du travail. En effet 28 % d’entre eux répondent ou consultent leurs courriels durant ces moments personnels (source: Expedia, 2017). Le droit à la déconnexion, concept apparu dans les dernières années en parallèle des évolutions technologiques dans le domaine des outils de télécommunications, viserait à créer des règles pour occasionner une réelle coupure entre vie professionnelle et vie privée.

L’intégration de la « déconnexion professionnelle », ayant pour but de protéger les employés de travailler en dehors des heures de bureau, dans le projet de loi du travail adopté en France en début 2017 a retenu l’attention de bons nombres de professionnels et spécialistes au Québec. Mis de côté lors du dépôt de la réforme sur les normes du travail en mars dernier, cet aspect de la vie professionnelle a divisé les classes politiques au sein de la province. Québec solidaire, en opposition avec la ministre responsable du Travail, Dominique Vien, se déclarait d’ailleurs déçu de l’absence de cette clause dans la nouvelle réforme des normes adoptée le 15 juin dernier.

Mais les employeurs peuvent-ils mettre en place des règles encadrant l’utilisation des outils de communication? Quel est l’encadrement législatif actuel? Quelles seraient les incidences pour les entreprises et les employés de reconnaître le droit à la déconnexion? Quelle est l’importance de cette coupure? Comment gérer cette nouvelle problématique et créer un cadre de travail qui permet l’épanouissement des employés?


CONFÉRENCIÈRE:

Me Marianne Plamondon, Associée chez Langlois avocats et présidente de l’Ordre des CRHA

Me Marianne Plamondon, MBA, CRHA, est associée chez Langlois avocats à Montréal et présidente de l’ordre des CRHA. Elle est spécialisée en droit de l’emploi et du travail, notamment en ce qui concerne l’interprétation et l’application des conventions collectives, la santé et sécurité au travail, le harcèlement psychologique, la protection des renseignements personnels, l’équité salariale, l’assurance-emploi et les droits et libertés de la personne. Elle est également intervenue dans le cadre de plusieurs dossiers liés aux rapports de travail collectif et individuel et aux litiges portant sur les congédiements sans cause juste et suffisante. Par ailleurs, elle a acquis une solide expérience devant les tribunaux civils, particulièrement en matière de non-concurrence prévue dans les contrats d’emploi et à l’obligation de loyauté.

De plus, Me Plamondon est régulièrement appelée à s’exprimer dans les médias sur différents sujets d’actualités liés aux enjeux en droit du travail et de l’emploi.

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE:

Une présentation en rapport au prototype développé par Groupe Média TFO afin de simuler une application de la technologie blockchain en milieu de la production audiovisuelle.


CONFÉRENCIER:

M. Glenn O’Farrell, ICD.D, Groupe Média TFO

GLENN O’FARRELL est une force motrice de l’innovation numérique et un chef d’entreprise chevronné au sein de l’industrie canadienne des médias. Créatif et audacieux, ses actions et leurs résultats sont distinctifs. Il utilise les leviers que procurent les nouvelles technologies, les partenariats créatifs et le rayonnement international pour transformer les médias traditionnels en plateformes mondiales pertinentes, influentes et au trafic élevé. Tenace, il bouleverse le statu quo pour optimiser les retombées pour les parties prenantes. Dans son poste actuel de chef de la direction de Groupe Média TFO à Toronto, Glenn a mené cette entreprise médiatique publique à vocation éducative d’un état de déclin pour devenir l’un des principaux fournisseurs mondiaux de contenu éducatif en français, avec un public de plusieurs centaines de millions de personnes dans le monde.

CONFERENCE DESCRIPTION:

This presentation will focus on patent and technology research tools for the dual purpose of: determining the IP potential of certain client projects and helping clients measure the technological progress of their competitors. This will include an overview of the basics of patentability searches, validity opinions, landscape searches, and infringement opinions, as well as the importance thereof.


GUEST SPEAKERS:

Mtre James Duffy, Lawyer – Patent Agent, Lavery, De Billy s.e.n.c.r.l.

James Duffy has been a lawyer and patent agent at Lavery Lawyers’ since September 2018. He previously worked at Goudreau Gage Dubuc as a lawyer and technical adviser in patents. James holds a degree in Honours Chemistry from McGill. James is also a graduate of McGill’s Faculty of Law.

Mtre Mitchell Leibovitch, Lawyer – Technical Advisor, Lavery, De Billy s.e.n.c.r.l.

Mitchell Leibovitch has been a lawyer and technical advisor in patents at Lavery Lawyers since September 2018. He previously worked in the same capacity at Goudreau Gage Dubuc. Mitchell holds a Bachelor’s Degree in Mechanical Engineering from McGill University and is a junior member of the Ordre des ingénieurs du Québec. Mitchell is also a graduate of Université de Montréal’s Faculty of Law.

*Cette conférence sera présentée majoritairement en anglais.

Conférence présentée par :

16H45 @ 17H00 | Pause-réseautage

17H00 @ 18h00

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE:

L’adoption des nouvelles technologies offre un éventail de nouvelles opportunités aux fraudeurs et s’ajoute aux nombreuses possibilités en matière de fraude. Quels sont les changements survenus dans le domaine de la fraude, quels sont les défis actuels et quelles sont les prédictions concernant les changements à venir? Apprenez en plus sur la fraude, le travail à titre d’experts des juricomptables et comment ils composent avec les nouvelles technologies pour mieux vous servir et mieux servir vos clients.


CONFÉRENCIERS:

Simon Gaudreau, CPA auditeur, MNP

Simon Gaudreau est consultant principal en Juricomptabilité au sein des Services d’évaluation, de juricomptabilité et de soutien en cas de litige de MNP à Montréal. Il offre une gamme complète de services de juricomptabilité pour aider ses clients à réaliser leurs objectifs en terme de prévention de fraude et en cas de litige ou de fraude suspectée. Simon est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires et d’un diplôme de deuxième cycle de l’Université Laval. Simon poursuit présentement un Diplôme d’études supérieures spécialisées en Lutte contre la criminalité financière par l’intermédiaire de l’Université de Sherbrooke et devrait le compléter en 2019.

Autre conférencier à confirmer.

Conférence présentée par :

 

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE:

L’avocat de demain devra avoir plusieurs flèches à son arc afin d’accompagner les entreprises dans leur conformité, non seulement afin de naviguer des industries comme le gaming, l’intelligence artificielle ou la fintech, mais également afin d’appliquer des standards juridiques de plus en plus techniques, comme ceux du RGPD. Ces standards sont par ailleurs basés sur une appréciation du risque propre à l’entreprise; il n’y a pas de liste prédéterminée à suivre. Chaque chemin de conformité est différent, et il appartient à l’avocat-conseiller de déterminer ce chemin, en collaborant avec des spécialistes, comme les analystes en données et en sécurité informatique, ou encore des développeurs. Comment exprimer des exigences juridiques dans un contexte technique? Comment expliquer des termes tels que « raisonnable » et « transparent » à des ressources techniques?

 

Cette présentation utilise la méthodologie Privacy by Design appliquée dans le contexte du développement de logiciels afin de discuter certaines fonctionnalités techniques à connaître dans un contexte réglementaire. Entre cas concrets et nouvelles législations de protection des données, cette discussion amalgame des exemples concrets de défis quotidiens de l’avocat en entreprise demain.


CONFÉRENCIÈRE:

Me Vanessa Henri

Vanessa Henri est Directrice des affaires juridiques et de la conformité, ainsi que Déléguée à la protection des données (certifiée PECB), auprès de Hitachi Systems Security, une division du groupe Hitachi spécialisée en cybersécurité. Ses responsabilités incluent la gestion d’un programme de protection des données,  l’implémentation de l’approche Privacy by Design dans le cycle de développement du logiciel propriétaire de la compagnie et la livraison de services professionnels en conformité réglementaire aux clients de Hitachi Systems Security. Vanessa a complété des études supérieures en droit à McGill portant sur le cyber espionage, et ses études sur le Dark Net ont été financées par le Barreau du Québec avant publication dans le Canadian Journal of Law and Technology. Elle siège sur le conseil d’administration de la maitrise de droit en cybersécurité de St Thomas University, Floride, où elle enseigne un cour sur les pratiques corporatives en cybersécurité. Vanessa a présenté plusieurs conférences sur le sujet de la protection des données, notamment à Code Blue, Tokyo.

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE:

La transformation numérique impacte aujourd’hui tous les départements d’une entreprise, y compris les départements juridiques. Lors de cette conférence, nous vous proposons d’explorer l’émergence et la démocratisation des technologies juridiques. Nous évaluerons également l’impact des technologies sur la profession des juristes d’entreprises, aujourd’hui soumis à de nouvelles exigences en termes d’efficacité et de transparence. Enfin, nous vous présenterons la solution DiliTrust Governance, visant à unifier et favoriser le travail des différents départements juridiques, limiter les risques, et augmenter en productivité. Cette présentation sera suivie d’une période de questions réponses.


Kintxo Freiss, Ingénieur Commercial, DiliTrust

Votre présentateur : Kintxo Freiss, expert en Solutions de gouvernance.
Formé en France et au Canada, Kintxo possède une grande connaissance des défis rencontrés par les directions juridiques à l’ère du numérique. Spécialiste de la gouvernance d’entreprise et de la gestion de données confidentielles, il supporte les entreprises dans leur transformation pour un pilotage juridique sans papier, plus efficace et sécuritaire.

Conférence présentée par :

Suivez-nous