Service de mentorat

Créer des liens
Donner du soutien

Vous pratiquez seul ?
Vous aimeriez échanger sur certaines préoccupations ?
Les conseils d’un collègue expérimenté seraient bienvenus ?

Le Service de mentorat est là pour vous !

Ce service, offert conjointement par le Barreau de Montréal et le Jeune Barreau de Montréal (JBM), consiste à jumeler des avocats afin de créer une relation d’entraide d’une durée minimale de six mois. Son but est de briser l’isolement, de répondre à des interrogations liées à la pratique du droit que tout avocat peut avoir, peu importe le nombre d’années de pratique, et de guider les plus jeunes avocats dans la pratique du droit.

Un avocat, de plus de cinq ans de pratique, agit à titre de « mentor » envers un collègue (« mentoré »), lui permettant entre autres de bénéficier d’un réseau de contacts, de recevoir des conseils ou simplement d’obtenir un autre point de vue au niveau de la pratique professionnelle.

La relation qui s’établit est des plus valorisante et offre une image positive d’entraide, non seulement au sein de la communauté juridique, mais aussi à toute la population. Les mentors peuvent, notamment, être appelés à répondre à certaines questions pratiques et éthiques.

De plus, conformément à l’article 4 du Règlement sur la formation continue obligatoire des avocats, la participation, à titre de mentor ou de mentoré, à une activité de mentorat peut constituer une activité de formation reconnue, aux fins de l’obligation de formation continue. Pour plus de détails, consulter le Guide sur le mentorat, publié par le service de la formation continue du Barreau du Québec

Mentorés

Jeunes et moins jeunes peuvent discuter de sujets aussi variés que :

  • Comment établir un réseau de contacts / développement des affaires
  • La pratique professionnelle
  • La conciliation travail-famille
  • Développer et améliorer ses habilités interpersonnelles
  • Développer et maintenir des relations harmonieuses au travail
  • Développement de carrière

Le Service n’a pas pour objet de permettre aux mentorés d’obtenir des conseils juridiques ou de l’aide pour la recherche d’emploi. Pour toute question de droit substantif, le mentoré devrait être dirigé vers le Service de référence du Barreau de Montréal.

Mentors

Le mentorat requiert une série de rencontres, par exemple à l’heure du lunch ou après les heures de bureau, afin de prendre le temps de discuter de sujets qui préoccupent le mentoré.

Il est suggéré de fixer, dès le début, des dates de rencontre une fois par mois.

Le Guide du mentor ainsi que des renseignements sur les services complémentaires du JBM et du Barreau de Montréal pourront être fournis sur demande.

Le Service assure évidemment la confidentialité de tous les participants.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec Me Doris Larrivéeau 514 866‑9392, poste 226.

Guide du mentor
Dépliant sur le mentorat
Formulaire d’inscription pour mentor
Formulaire d’inscription pour mentoré 
Directives aux participants
Paramètres

0fdc1b6

« Pour moi, le mentorat est une formidable expérience de vie.  Une qui met de l’avant des qualités personnelles tenant de l’écoute et de la générosité.  C’est aussi un moyen privilégié d’encourager la relève et surtout d’apprendre de cette dernière. »

– Me Neville-Warren Cloutier, mentor depuis 2007

 

 

 

 

vm.vis1_1252.Beaupre.M27__2

« Le programme de mentorat, une expérience enrichissante et même pour le mentor!
J’ai participé récemment à titre de mentor au programme de mentorat du Barreau de Montréal et du Jeune Barreau de Montréal. Je considère cette expérience des plus valorisantes et j’encourage tout avocat d’expérience à participer à ce programme. Ma mentorée s’est avérée une personne dynamique, courageuse et intelligente. Son vécu professionnel (obstacles rencontrés, questionnements, ambitions, etc.) était analogue au mien alors que j’étais en début de pratique. Il m’a fait plaisir de la guider. Il faut dire que cette expérience m’a moi-même enrichie, mise au défi et permis de me dépasser. Bravo au Barreau de Montréal et au Jeune Barreau de Montréal pour ce programme fort pertinent.
»

– Me Mylène Beaupré, mentore depuis 2016
 

 

Me Bernard coupé« La 1ière mentorée débutait sa pratique au sein de son propre cabinet. J’ai eu pas moins de 8 rencontres avec elle au cours desquelles nous avons abordé plusieurs aspects de la profession partant du domaine de pratique dans lequel elle souhaitait évoluer jusqu’à l’organisation de son bureau, en passant par la facturation et des conseils pour définir le cadre de son intervention auprès de ses clients. Également, nous avons discuté des moyens qui lui permettraient d’obtenir des mandats qui répondent à ses objectifs professionnels. Cette première expérience de mentorat réalisée dans le cadre du programme du Barreau de Montréal et du Jeune Barreau de Montréal s’est avérée très enrichissante et j’ai eu l’impression de lui donner un bon coup de main dans le contexte de sa pratique en cabinet seule. J’ai aussi pu répondre à des questionnements à plusieurs reprises en dehors de nos rencontres dans des dossiers de sa pratique en litige.

Ma 2ième expérience a été brève. Une jeune avocate qui a fait ses études de droit en France désirait s’intégrer dans une pratique familialiste à Montréal. Nous avons eu une discussion de 2 heures qui, je l’espère, lui a permis d’évoluer vers la réalisation de ses objectifs professionnels.

Ma 3ième expérience est récente. Elle a débuté en juin 2017 et s’est poursuivie jusqu’à la fin décembre 2017. Elle se poursuivra en 2018. Le mentoré s’est investi dans 5 rencontres au cours desquelles nous avons abordé plusieurs aspects de la pratique en litige. Les mêmes sujets que ceux traités avec la première mentorée ont été discutés au cours des 5 rencontres que nous avons eues. Nous avons également parlé d’équilibre de vie entre le bureau et le besoin de « prendre l’air » et garder une bonne forme physique. Nous avons aussi discuté de budget « d’opération » et d’organisation financière qui participent au succès d’une pratique stimulante et enrichissante professionnellement. »

– Me Martin Bernard, mentor depuis 2014

 

Suivez-nous